Calendrier : la F1 ne croit plus à Silverstone et vise Budapest

La F1 ne parvenant pas à obtenir une dérogation pour la quarantaine que met en place le Royaume-Uni, la perspective d'organiser un Grand Prix à Silverstone en juillet s'amenuise. Selon plusieurs sources, la discipline envisagerait désormais de rejoindre la Hongrie après avoir ouvert la saison par deux courses en Autriche.

Calendrier : la F1 ne croit plus à Silverstone et vise Budapest

Le gouvernement britannique doit annoncer ce vendredi les détails de la quarantaine qui sera imposée aux arrivants étrangers sur le territoire. Ceux-ci devront fournir une adresse où ils s'isoleront durant 14 jours, afin de limiter les risques de propagation du nouveau coronavirus. Des contrôles seront effectués et des contraventions de 1000 £ pourront être dressées. Des cas particuliers seront exemptés, par exemple les chauffeurs routiers. Quant à ces restrictions, une fois mises en place elles seront réévaluées toutes les trois semaines.

La Formule 1 espérait obtenir une dérogation pour que son personnel voyageant ne soit pas concerné, s'appuyant par ailleurs sur une politique de dépistage permettant de prouver que chaque personne était négative au COVID-19. Secrétaire d'État au Numérique, à la Culture, aux Médias et au Sport, Oliver Dowden était favorable à cette exception pour la F1 mais le gouvernement britannique a finalement décidé de s'y opposer, craignant la colère d'autres secteurs d'activité.

Lire aussi :

Jusqu'à présent, le plan de la F1 était d'organiser deux Grands Prix sur le Red Bull Ring, le 5 puis le 12 juillet, avant de faire de même à Silverstone le 26 juillet et le 5 août. Face à l'évolution de la situation, les dirigeants auraient changé leur fusil d'épaule et viseraient la tenue d'un Grand Prix à Budapest ou à Hockenheim dans la foulée du deuxième rendez-vous autrichien.

Hockenheim et le Hungaroring sont tous les deux pressentis pour accueillir ce qui serait alors la troisième manche de la saison 2020. Une autre éventualité serait d'organiser deux courses en Hongrie le 19 et le 26 juillet, d'autant que le tracé magyar ne se trouve qu'à 420 km du Red Bull Ring. Il y aurait alors une pause de deux ou trois semaines avant de se rendre à Hockenheim.

Pour la suite, les derniers travaux menés par les dirigeants de la F1 reposent toujours sur un Grand Prix en Espagne le 23 août, en Belgique le 30 août et en Italie le 6 septembre. Ces dates dépendent de la manière dont Hockenheim pourrait trouver sa place.

"Tout est encore très flou", confie à Motorsport.com une source au sein d'une écurie. "Ce qui est très clair, c'est que toutes les équipes veulent commencer à courir et feront tout ce qui est nécessaire, y compris s'il faut faire quatre week-ends consécutifs et même s'il faut être sur les routes pendant deux mois. Tant qu'il est possible de le faire en toute sécurité."

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
Budget, jetons de développement et handicap aéro au menu d'un vote

Article précédent

Budget, jetons de développement et handicap aéro au menu d'un vote

Article suivant

Gasly a choisi son casque pour débuter la saison

Gasly a choisi son casque pour débuter la saison
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021