La suite du calendrier F1 en passe d'être annoncée

L'organisation d'un Grand Prix au Mugello paraît actée, tandis que la suite du programme devrait conduire la F1 en Russie puis au Portugal.

La suite du calendrier F1 en passe d'être annoncée

Dans les jours à venir, la Formule 1 devrait annoncer une nouvelle série de Grands Prix parmi lesquels une course sur le Mugello. Il s'agira de la première épreuve faisant suite aux huit courses européennes déjà programmées, avec le Grand Prix d'Autriche inaugural de la semaine dernière. Propriété de Ferrari, le circuit du Mugello devrait accueillir le Grand Prix de Toscane le dimanche 13 septembre, dans la foulée des manches de Spa-Francorchamps et de Monza.

Le Grand Prix de Russie à Sotchi est lui aussi en passe d'être confirmé, à sa date initiale du 27 septembre, et les organisateurs ont déjà commencé la promotion autour de la vente des billets alors que celle-ci avait été interrompue. Il pourrait donc s'agir de la première épreuve à se dérouler en présence de public cette année.

Lire aussi :

En revanche, l'espoir d'organiser le Grand Prix du Canada dans la foulée se serait dissipé. Le début du mois d'octobre était la seule fenêtre envisageable compte tenu des conditions climatiques, et c'est donc le tracé portugais de Portimão qui devrait hériter de cette date.

Dans la suite de ce calendrier alternatif, la Chine et le Vietnam pourraient faire leur apparition à la fin du mois d'octobre. À Hanoï, les organisateurs étaient prêts à attendre 2021 pour le premier Grand Prix de l'Histoire dans le pays, mais le soutien gouvernemental semble aller en faveur de deux éditions relativement proches dans le temps, espacées de seulement cinq ou six mois.

L'incertitude est toutefois plus grande en ce qui concerne la Chine, où l'administration générale du sport vient de prendre une décision qui indique que, "en principe", il n'y aura aucun événement majeur organisé dans le pays en 2020 à l'exception de ce qui concerne les préparatifs pour les Jeux olympiques d'hiver 2022 à Pékin.

La F1 devrait communiquer une suite de calendrier qui couvre les mois de septembre et octobre, se donnant ainsi encore une marge de manœuvre pour novembre. Pour le moment, les Grands Prix des États-Unis, du Mexique et du Brésil n'ont été ni reportés ni annulés, mais tous les trois font l'objet de sérieux doutes. Il se pourrait que la F1 ne se rende pas du tout sur le continent américain en 2020.

Pour la fin de saison, l'option privilégiée reste de conclure la saison par deux Grands Prix à Bahreïn les 29 novembre et 6 décembre, avant la finale du championnat le 13 décembre à Abu Dhabi. Les tracés d'Imola et d'Hockenheim restent en stand-by pour combler une éventuelle défection.

Avec Adam Cooper  

partages
commentaires
Comment Renault compte gérer Fernando Alonso

Article précédent

Comment Renault compte gérer Fernando Alonso

Article suivant

Boîtes de vitesses : Mercedes fait face à un "problème complexe"

Boîtes de vitesses : Mercedes fait face à un "problème complexe"
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021