La suite du calendrier F1 en passe d'être annoncée

L'organisation d'un Grand Prix au Mugello paraît actée, tandis que la suite du programme devrait conduire la F1 en Russie puis au Portugal.

La suite du calendrier F1 en passe d'être annoncée

Dans les jours à venir, la Formule 1 devrait annoncer une nouvelle série de Grands Prix parmi lesquels une course sur le Mugello. Il s'agira de la première épreuve faisant suite aux huit courses européennes déjà programmées, avec le Grand Prix d'Autriche inaugural de la semaine dernière. Propriété de Ferrari, le circuit du Mugello devrait accueillir le Grand Prix de Toscane le dimanche 13 septembre, dans la foulée des manches de Spa-Francorchamps et de Monza.

Le Grand Prix de Russie à Sotchi est lui aussi en passe d'être confirmé, à sa date initiale du 27 septembre, et les organisateurs ont déjà commencé la promotion autour de la vente des billets alors que celle-ci avait été interrompue. Il pourrait donc s'agir de la première épreuve à se dérouler en présence de public cette année.

Lire aussi :

En revanche, l'espoir d'organiser le Grand Prix du Canada dans la foulée se serait dissipé. Le début du mois d'octobre était la seule fenêtre envisageable compte tenu des conditions climatiques, et c'est donc le tracé portugais de Portimão qui devrait hériter de cette date.

Dans la suite de ce calendrier alternatif, la Chine et le Vietnam pourraient faire leur apparition à la fin du mois d'octobre. À Hanoï, les organisateurs étaient prêts à attendre 2021 pour le premier Grand Prix de l'Histoire dans le pays, mais le soutien gouvernemental semble aller en faveur de deux éditions relativement proches dans le temps, espacées de seulement cinq ou six mois.

L'incertitude est toutefois plus grande en ce qui concerne la Chine, où l'administration générale du sport vient de prendre une décision qui indique que, "en principe", il n'y aura aucun événement majeur organisé dans le pays en 2020 à l'exception de ce qui concerne les préparatifs pour les Jeux olympiques d'hiver 2022 à Pékin.

La F1 devrait communiquer une suite de calendrier qui couvre les mois de septembre et octobre, se donnant ainsi encore une marge de manœuvre pour novembre. Pour le moment, les Grands Prix des États-Unis, du Mexique et du Brésil n'ont été ni reportés ni annulés, mais tous les trois font l'objet de sérieux doutes. Il se pourrait que la F1 ne se rende pas du tout sur le continent américain en 2020.

Pour la fin de saison, l'option privilégiée reste de conclure la saison par deux Grands Prix à Bahreïn les 29 novembre et 6 décembre, avant la finale du championnat le 13 décembre à Abu Dhabi. Les tracés d'Imola et d'Hockenheim restent en stand-by pour combler une éventuelle défection.

Avec Adam Cooper  

partages
commentaires
Comment Renault compte gérer Fernando Alonso

Article précédent

Comment Renault compte gérer Fernando Alonso

Article suivant

Boîtes de vitesses : Mercedes fait face à un "problème complexe"

Boîtes de vitesses : Mercedes fait face à un "problème complexe"
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021