Campos pointe du doigt l'attitude de Hamilton

En arrivant chez McLaren Mercedes, Fernando Alonso a été confronté à une ambiance qu'il n'aurait jamais imaginée

En arrivant chez McLaren Mercedes, Fernando Alonso a été confronté à une ambiance qu'il n'aurait jamais imaginée. Sa rivalité avec Lewis Hamilton était telle, que l'espagnol a décidé de revenir chez Renault.

L'an prochain, le double champion du monde fera équipe avec Nelson Piquet Jr, un pilote brésilien talentueux. D'après Adrian Campos, patron d'une écurie de GP2, la collaboration entre les deux hommes devrait être bien meilleure que celle qu'a connue Alonso à Woking.

"Il semble que Nelsinho a hérité du caractère et de l'orgueil de son père. Mais il semble également avoir l'humilité de reconnaître qui est son nouvel équipier. Je ne l'imagine pas déclencher une crise comme l'a fait Hamilton chez McLaren."

Sur les ondes de la radio espagnole Onda Cero, Campos est revenu sur les relations tendues qui existaient entre Alonso et Hamilton. Il prétend que les choses ont tourné au pugilat à partir du Grand Prix de Monaco, lorsque le britannique a dénoncé une stratégie favorable à son équipier.

"Si vous portez le numéro 2 sur votre voiture, il faut comprendre pourquoi. Il a provoqué une crise que Ron Dennis a été incapable de gérer. Mais cela ne se produirait pas avec Flavio."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Nelson Piquet , Adrian Campos
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités