Le caractère d'Alonso ne fait pas peur à Alpine

Si Fernando Alonso a la réputation d'être un pilote difficile à gérer, cela n'inquiète pas l'écurie Alpine.

Le caractère d'Alonso ne fait pas peur à Alpine

De retour en Formule 1 chez Alpine à 39 ans, Fernando Alonso n'a certainement pas la réputation d'être le pilote le plus facile à gérer du plateau. De sa relation fratricide avec Lewis Hamilton chez McLaren au "moteur de GP2 !" adressé à Honda sur ses terres, le double Champion du monde a parfois causé des maux de tête à ses dirigeants.

Lire aussi :

Cependant, au sein de l'écurie tricolore, on n'est pas inquiet pour autant. Lorsqu'il est demandé à Davide Brivio, nouveau directeur de la compétition chez Alpine F1 Team, si un pilote comme Alonso est difficile à gérer, l'Italien répond : "Non, je ne pense pas. Nous avons commencé à discuter et il m'a l'air d'être un mec très normal, juste extrêmement motivé, motivé à trouver et faire tout ce qui est nécessaire pour tirer le meilleur de la voiture et de l'équipe."

"Il revient, et il ne revient pas que pour conduire une voiture. Il revient pour obtenir de bons résultats, pour avoir de la satisfaction, et oui, il est assez exigeant, mais c'est ce que j'aime. Nous avons besoin de ce genre de pilote qui a vraiment envie de tout faire au maximum. Ce genre d'attitude et d'approche est bienvenu, et bien sûr, nous devrons travailler ensemble au mieux afin d'exploiter ses capacités et son potentiel."

La hiérarchie entre Alonso et son coéquipier Esteban Ocon est en tout cas très claire, lorsqu'il est demandé au PDG d'Alpine, Laurent Rossi, s'il y aura un pilote numéro 1 et un numéro 2. "Ça n'existe pas", rétorque Rossi. "Je ne crois pas que ça existe dans beaucoup d'équipes, en tout cas pas dans la nôtre. Les pilotes doivent être aussi rapides que possible et vont clairement se pousser dans leurs retranchements mutuels.  C'est de la compétition saine, et c'est tout. Il n'y a pas de consignes et pas de pilote numéro 1."

Fernando Alonso, Renault F1 Team avec la Renault R25 et Esteban Ocon, Renault F1 Team

Ocon, lui, est ravi de l'arrivée d'Alonso à Enstone, évoquant sa "très bonne relation" avec lui et son "immense respect" pour son palmarès. Le Français est toutefois conscient qu'il va devoir faire ses preuves, après avoir été nettement dominé par Daniel Ricciardo l'an dernier, même si l'écart entre les deux pilotes s'est réduit en fin de saison.

Lorsqu'il lui est demandé si Alonso est encore plus redoutable que Ricciardo, Ocon répond : "On verra. Fernando est double Champion du monde. Ce sera la première fois que je travaille aux côtés d'un Champion du monde, donc ce sera intéressant. Je m'attends à ce que Fernando soit prêt. Il a fait beaucoup d'essais l'an dernier, et avec son expérience et tout ce qu'il a fait au fil des années, je pense qu'il sera au rendez-vous dès la première course. Je suis certain qu'il sera un adversaire redoutable."

partages
commentaires

Voir aussi :

Drive to Survive S3 : découvrez la bande-annonce de la série Netflix

Article précédent

Drive to Survive S3 : découvrez la bande-annonce de la série Netflix

Article suivant

Russell : Mercedes n'a fait aucune promesse sur le baquet 2022

Russell : Mercedes n'a fait aucune promesse sur le baquet 2022
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021