Carlos Sainz aurait mérité beaucoup mieux

L'Espagnol, dont les images de la sortie de route des essais libres et des minutes qui ont suivi sont encore dans les mémoires, était un peu l'invité surprise de cette course.

Après être finalement sorti samedi soir de l'hôpital, où il devait à l'origine rester pour la nuit, Carlos Sainz a été autorisé par les médecins de la FIA, le matin même de la course, à prendre le départ. Une décision qui avait de quoi surprendre puisque, même s'il n'était pas blessé, il n'avait pas pu prendre part aux qualifications samedi après-midi.

Le pilote Toro Rosso a finalement tenu son rang de façon remarquable, et un résultat dans les points lui tendait les bras sans un problème de frein qui l'a envoyé taper – légèrement cette fois et par l'arrière – les barrières TecPro.

C’était une vraie bonne course, même si elle fut difficile,” a-t-il expliqué un peu plus tard. “J'ai du économiser les freins dès le 20e tour, sinon je n'avais aucune chance de terminer.”

Malheureusement, le frein avant-gauche a cassé et c'était l'abandon. Je savais que ça pouvait arriver. On aurait pu abandonner car c'était assez risqué, mais je voulais vraiment continuer, car je voulais cette 7e place, même la 6e qui était possible !”

Et Sainz de conclure par un petit message : “Merci pour tout le soutien que j'ai reçu, en tout cas.”

Voir aussi : la galerie photo du GP de Russie

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Circuit Sochi Autodrom
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Type d'article Résumé de course
Tags sainz, sotchi