Sainz : "Très peu de pilotes" battraient Hamilton chez Mercedes

Lewis Hamilton gagne-t-il grâce à son talent, parce qu'il a la meilleure voiture, ou les deux ?

Sainz : "Très peu de pilotes" battraient Hamilton chez Mercedes

Lewis Hamilton vient de remporter son septième titre mondial en Formule 1, le sixième en sept saisons depuis le début de l'ère hybride, relançant le débat sur son mérite véritable. Le Britannique domine-t-il la F1 parce qu'il dispose de la meilleure voiture, la Mercedes, ou bien son talent joue-t-il un rôle majeur là-dedans ?

Lire aussi :

Le rapport de force entre Hamilton et ses coéquipiers ne laisse pas de doute sur les aptitudes de l'intéressé, qui a remporté 31 victoires face aux 20 de Nico Rosberg de 2014 à 2016, avant d'infliger un 41-9 à Valtteri Bottas depuis 2017. Pour Carlos Sainz, qui court en Formule 1 depuis 2015, cela ne fait pas de doute : "90% [des pilotes de F1] ne battraient pas Hamilton chez Mercedes".

"En tant que coéquipier avec cette voiture, très peu de pilotes seraient capables de battre Hamilton lors d'une saison de 20 courses. Mais si l'on enlève Hamilton de la grille, n'importe lequel des pilotes de F1 actuels gagnerait avec la Mercedes", tempère néanmoins l'Espagnol. "Cela décrit très bien ce qui se passe dans la F1 actuelle, mais aussi le fait que Hamilton, même s'il a la meilleure voiture, est l'un des meilleurs ou le meilleur depuis longtemps."

"J'observe de près la manière dont Hamilton évolue sous la pression, la manière dont en Q3 il parvient toujours à faire trois bons secteurs et à s'octroyer la pole, même si c'est avec une faible avance sur Bottas. En Autriche, sous la pluie, il est allé une seconde et demie plus vite que son coéquipier, il fait des choses qu'on ne voit pas tout le monde faire."

Sainz, qui a été associé à Max Verstappen, Daniil Kvyat, Nico Hülkenberg et Lando Norris au fil de sa carrière, rejoindra Charles Leclerc chez Ferrari pour une nouvelle confrontation intéressante en 2021, à défaut de pouvoir se mesurer au septuple Champion du monde.

"Sans piloter la même voiture, il est impossible pour un pilote de connaître le niveau réel d'un autre. Hamilton me semble être l'un des meilleurs pilotes de l'Histoire, et je le sais sans avoir été son coéquipier. Je suis très curieux de savoir ce que ce serait d'avoir [Ayrton] Senna comme coéquipier, ou [Michael] Schumacher, d'apprendre d'eux, de savoir ce qu'ils font pour être si bons", conclut le pilote McLaren.

Propos recueillis par Jose Carlos de Celis

partages
commentaires

Voir aussi :

C'était un 24 novembre : le record de Vettel, les adieux de Webber

Article précédent

C'était un 24 novembre : le record de Vettel, les adieux de Webber

Article suivant

L'Arabie saoudite se défend d'utiliser la Formule 1 à des fins politiques

L'Arabie saoudite se défend d'utiliser la Formule 1 à des fins politiques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Carlos Sainz Jr.
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021