Carlos Sainz s’est fait un nom cette saison

Le jeune pilote Carlos Sainz de l’écurie Toro Rosso s’est fait un nom cette saison dans des conditions pas toujours évidentes.

Pilote de la filière Red Bull, Carlos Sainz, Champion de la Formule Renault 3,5 l’an dernier, a commencé sa carrière en F1 cette année.

Toutefois, ses débuts dans la catégorie reine du sport automobile n’ont pas été facilités par deux obstacles de taille : porter le nom son père, Carlos Sainz, le double Champion du Monde de rallye, et être le coéquipier de Max Verstappen qui a créé un buzz médiatique ahurissant en arrivant en F1 à 17 ans seulement.

Alors qu’il s’apprête à disputer les trois derniers Grands Prix de la saison, Sainz avoue s’être fait un nom et que ces obstacles font désormais partie du passé : "Le poids de mon nom de famille s’est effacé quand j’ai gagné les World Series [Formule Renault 3.5] et quand Red Bull m’a fait signer pour monter en Formule 1", dit-il à Motorsport.com.

"Il est vrai que certaines personnes m’attendaient au détour parce que je portais un nom célèbre, mais quand j’ai disputé ma première course en Australie, et que j’ai terminé huitième, tout cela s’est dissipé".

Comparé à Max Verstappen

Lors du premier Grand Prix de la saison à Melbourne, toute la presse internationale s’était donnée rendez-vous dans le garage Toro Rosso pour voir qui était ce phénomène appelé Max Verstappen.

Sainz avoue aujourd’hui qu’il a dû se battre pour s’illustrer : "Il est vrai que j’étais un peu dans l’ombre en début de saison. À cause de son jeune âge, Max a reçu beaucoup plus d’attention. Je n’avais d'autre choix que celui de comprendre la situation. Mais quand au fil des courses j’ai égalé ses performances et obtenu de bons résultats, j’ai commencé à gagner le respect des gens".

Pour l’instant, Sainz figure au 15e rang du classement des pilotes, cinq places et 27 points derrière Verstappen. Il est toutefois vrai que la STR10 de l’Espagnol a plus souvent été handicapée par des ennuis mécaniques que celle du Néerlandais.

"Je ne pense pas que ce soit une affaire de chance, car c’est quelque chose qui casse. Il est vrai que j’ai commis des erreurs, comme à Suzuka, mais il faut reconnaître que quand quelque chose casse, c’est parce que le travail n’a pas été bien fait à 100%. Le seul truc est que cela m’est souvent arrivé cette saison, et dans ce cas, on peut parler de malchance."

Sainz poursuit : "Je pense avoir connu une saison positive. Il n’est pas facile d’être une recrue, et la seule chose qui me manque sont les résultats et la fiabilité, car j’ai souvent été en position de marquer des points, mais je n’arrivais pas à terminer les courses à cause d’ennuis".

Interview réalisée par Luis Ramirez

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags f1, sainz, verstappen