Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
44 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
58 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
93 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
282 jours

Carmen Jorda : "Un championnat féminin, ce serait fantastique !"

partages
Carmen Jorda : "Un championnat féminin, ce serait fantastique !"
Par :
3 avr. 2015 à 15:02

Jolyon Palmer, Lotus F1 Team pilote de réserve avec Carmen Jorda, Lotus F1 Team pilote de développement
Carmen Jorda, Lotus F1 Team
Carmen Jorda, Lotus F1 Team
Carmen Jorda, pilote de développement Lotus F1 Team
Carmen Jorda, pilote de développement Lotus F1 Team et Bernie Ecclestone
Carmen Jorda, pilote de développement Lotus F1 Team
Carmen Jorda, Lotus F1 Team
Carmen Jorda, Lotus F1 Team
Carmen Jorda, Lotus F1 Team
(Gauche à droite): Lucia Villalon Puras, journaliste et Carmen Jorda, pilote de développement Lotus F1 Team

Ouvertement inspirée par l'arrivée de Susie Wolff en Formule 1, Carmen Jorda est récemment devenue la deuxième pilote féminine du paddock. Pilote de développement chez Lotus depuis un mois, elle est déterminée à tracer sa propre voie. Et si l'Espagnole peut briser quelques barrières au passage, c'est encore mieux…

L'idée de rejoindre la F1 ne date en réalité pas d'hier : la jeune pilote avait pour ambition d'atterrir dans la discipline reine du sport automobile et elle ne compte pas se contenter d'y faire de la figuration.

"L'idée est née il y a longtemps déjà, lorsque je courais en GP3," confie-t-elle. "Je pense que les femmes doivent être davantage présentes dans le sport automobile et quand j'ai vu que Susie Wolff était parvenue à rejoindre la F1, je me suis dit que je pouvais le faire aussi. J'ai discuté avec deux équipes et c'est finalement chez Lotus que j'ai signé. Ils me soutiennent réellement et j'en suis très heureuse !"

La société a beaucoup évolué au cours des dernières décennies et le sport suit le même mouvement.

Carmen Jorda

À l'heure où le sport féminin est en plein boum, Jorda peine à comprendre pourquoi la F1 est si réticente à accueillir des femmes au sein de sa corporation. En 65 ans, une seule femme est parvenue à inscrire des points en F1 : c'était Lella Lombardi, il y a déjà 40 ans.

"La société a beaucoup évolué au cours des dernières décennies. Les femmes sont désormais en concurrence avec les hommes dans le monde du travail et c'est également le cas dans le sport, comme en football, en tennis ou en ski. Dans ces compétitions, hommes et femmes ne bataillent pas entre eux directement, alors pourquoi ne pas faire la même chose dans le sport automobile ? Je suis en faveur d'un championnat du monde de Formule 1 pour les femmes, ce serait fantastique !"

"Certaines personnes très influentes y sont favorables !" poursuit-elle en faisant référence aux récentes déclarations de Bernie Ecclestone.

Les sponsors veulent gagner mais pensent qu'une femme en est incapable !

Carmen Jorda

Et lorsqu'on lui demande pourquoi les sponsors ne soutiennent pas davantage l'arrivée des femmes en Formule 1, la réponse de Jorda fuse, là aussi.

"Les sponsors rêvent tous de gagner et ils croient qu'une femme ne peut pas l'emporter en F1, c'est aussi simple que cela. C'est pourquoi je pense que la création d'un championnat féminin de F1 serait la bonne réponse à leur apporter."

À peine arrivée en F1, Carmen Jorda est déjà bien consciente des différences existant en termes de pilotage entre son ancien châssis de GP3 et la Lotus F1 E23 hybrid. La tête sur les épaules, elle sait parfaitement ce qu'elle a à accomplir désormais.

"Je testerai l'E23, mais je dois d'abord m'y préparer en travaillant beaucoup dans le simulateur d'Enstone. Je n'en suis qu'à mes débuts en F1 mais le GP3 est un championnat de très haut niveau, il faut s'y battre avec le volant car il n'y a pas de direction assistée. En F1, il y a beaucoup plus de forces G et le cou travaille bien plus fort. Il faut être prêt physiquement et c'est ce à quoi je travaille actuellement."

Article suivant
Ferrari : "Encore beaucoup de travail pour battre Mercedes"

Article précédent

Ferrari : "Encore beaucoup de travail pour battre Mercedes"

Article suivant

Préférés à Vergne, Verstappen et Sainz donnent raison à Red Bull

Préférés à Vergne, Verstappen et Sainz donnent raison à Red Bull

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Susie Wolff , Lella Lombardi , Bernie Ecclestone , Carmen Jorda
Équipes Lotus F1 Boutique
Auteur Olivier Guillaume