Caterham, 11e, entre frustration et optimisme

Caterham F1 Team a finalement conclu l'année 2013 de Formule 1 à la onzième et dernière place, celle que l'équipe a occupée du premier au dernier Grand Prix de la saison

Caterham F1 Team a finalement conclu l'année 2013 de Formule 1 à la onzième et dernière place, celle que l'équipe a occupée du premier au dernier Grand Prix de la saison.

Bien que Cyril Abiteboul, directeur d'équipe, affirme que cela n'aura pas de gros impact sur l'équipe, c'est une déception pour l'équipe anglo-malaise qui a dominé sa rivale Marussia en performance pure à l'exception des trois premières courses de l'année. C'est justement en Malaisie que Marussia a enregistré une 13e place qui n'allait pas être battue, d'où la frustration des verts.

Évidemment, c'est décevant de finir la saison ainsi et de terminer 11e au championnat”, confie Abiteboul. “Nous avons commencé la saison avec la voiture de l'an dernier, qui était plus lente que celle de nos rivaux, pour les trois premières courses, et c'est à la deuxième course, en Malaisie, que nous avons perdu la dixième place après laquelle nous avons couru toute l'année. C'est particulièrement frustrant, car notre stratégie de développement a porté ses fruits en termes de vitesse pure à partir de Bahreïn, mais il nous fallait équilibrer notre campagne 2013 et le besoin de se concentrer sur 2014, et ça allait forcément être un défi”.

Malgré la position dans laquelle nous avons fini l'année, je veux remercier les pilotes et toute l'équipe pour le travail qu'ils ont réalisé cette saison”, poursuit-il. “Nous avons des personnes d'expérience dans tous les départements et beaucoup de jeunes talents au sein de toute l'équipe, sur la piste et à Leafield, et tous les membres de l'équipe doivent être remerciés pour leur travail acharné tout au long de 2013”.

Nos actionnaires et nos partenaires continuent à nous soutenir sans ambiguïté, et les investissements qu'ils continuent à faire dans les infrastructures, les ressources et surtout le personnel, nous mettent dans une bonne position pour l'avenir. Nous allons nous ressaisir, recharger les batteries et revenir nous battre en 2014 dans une toute nouvelle Formule 1”, conclut le Français.

L'an prochain, Caterham va en effet tenter de profiter des nombreux changements de réglementation technique pour enfin atteindre l'objectif déjà poursuivi en 2011 et en 2012 : rejoindre le milieu de tableau.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités