Caterham entre frustration et optimisme

Caterham n’a pas connu une excellente journée de tests à Barcelone, mais en dépit du fait de n’avoir pu boucler le kilométrage souhaité, l’équipe, philosophe, se rassure en se disant qu’il vaut mieux pousser la mécanique à la limite en essais...

Caterham n’a pas connu une excellente journée de tests à Barcelone, mais en dépit du fait de n’avoir pu boucler le kilométrage souhaité, l’équipe, philosophe, se rassure en se disant qu’il vaut mieux pousser la mécanique à la limite en essais plutôt qu’en course.

“C’est difficile d’apprendre beaucoup en un nombre de tours limités, confirme Heikki Kovailanen, légèrement frustré”. “Je serai cependant de retour dans l’auto vendredi et je suis sûr que nous pourrons pousser le programme et tirer le meilleur parti possible des trois prochaines journées d’essais en piste.

Mike Gascoyne n’est pas trop inquiet au sujet de l’avarie subie par la monoplace aujourd’hui (bielle) : “Dès que la voiture est revenue au garage, nous avons identifié le problème et l’avons résolu sur place. Nous avons d’autres pièces qui arriveront ce soir pour nous assurer de ne pas rencontrer le même problème. Nous savons que la voiture est fondamentalement fiable, et l’objectif pour les trois prochains jours est de compléter le plan de marche des essais et de suivre celui-ci”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mike Gascoyne
Type d'article Actualités