Caterham fait une faveur calculée à Kovalainen et à Lotus

Quand Heikki Kovalainen fut annoncé comme le probable remplaçant de Kimi Räikkönen pour les Grands Prix des États-Unis et du Brésil, une seule question se posait encore : Caterham allait-elle permettre à Kovalainen, qui reste un pilote emblématique...

Quand Heikki Kovalainen fut annoncé comme le probable remplaçant de Kimi Räikkönen pour les Grands Prix des États-Unis et du Brésil, une seule question se posait encore : Caterham allait-elle permettre à Kovalainen, qui reste un pilote emblématique de l'équipe, de courir pour Lotus ?

Il faut se rappeler l'affaire Lotus qui avait eu lieu en 2011, opposant Caterham (alors Team Lotus) et Lotus (alors Lotus Renault GP). Les deux équipes s'étaient disputé l'usage du nom, et Caterham avait fini par céder bien que le tribunal leur eût accordé le droit de demeurer Team Lotus. Certains observateurs ont émis des doutes pour cette raison.

Toutefois, il ne faut pas oublier que le hache de guerre est enterrée entre les deux équipes, comme ce fut expliqué à ToileF1 lorsque nous avons visité Hingham, l'ancienne usine de Caterham, l'an dernier. Un autre facteur important est l'amitié entre Tony Fernandes, propriétaire de Caterham, et Heikki Kovalainen : il était peu probable que Fernandes empêche le Finlandais de sauter sur une telle opportunité qui peut relancer sa carrière. Il est donc logique que Cyril Abiteboul, team principal de l'équipe, ait pris cette décision.

Lotus F1 Team nous a demandé si nous pouvions libérer Heikki du contrat qui le lie à nous pour les deux dernières courses de 2013, et nous sommes heureux d'annoncer que nous pouvons lui donner la chance de courir à nouveau en 2013”, déclare Abiteboul. “Heikki est estimé au sein de la famille Caterham et nous sommes sûrs qu'il fera du bon travail aux États-Unis et au Brésil”.

Néanmoins, Caterham n'a pas hésité à profiter de la situation pour demander un service à Lotus, comme l'a expliqué Joe Saward, journaliste et membre du conseil d'administration de Caterham. Deux ingénieurs de Lotus, Paul Cusdin et James Crook, avaient signé avec Caterham mais devaient respecter la procédure habituelle lors de transferts de personnel : attendre quelques mois avant d'intégrer leur nouvelle équipe. Lotus a accepté de les libérer en avance, en échange du prêt de Kovalainen.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Heikki Kovalainen
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités