Cette peinture fluo qui orne les F1 : le Flo Vis

Vous l’avez sans doute déjà remarqué lors des essais hivernaux ou de certaines séances d’essais : ce fluide coloré fluo badigeonnant les monoplaces et notamment les ailerons, donnant l’impression que les F1 reviennent d’une bataille de paintball...

Vous l’avez sans doute déjà remarqué lors des essais hivernaux ou de certaines séances d’essais : ce fluide coloré fluo badigeonnant les monoplaces et notamment les ailerons, donnant l’impression que les F1 reviennent d’une bataille de paintball !

Vendredi, sur le GP d’Europe, Ferrari utilisa notablement en essais cette peinture baptisée Flo Vis, (pour flow visualisation). Comme l’indique le nom anglais, le but est de se rendre compte de la direction des flux d’air, à l’image des écoulements d’air recréés en soufflerie.

Il faut dire que les occasions de tester en saison sont devenues plus que rares. Les essais grandeur nature en cours de weekend deviennent donc de plus en plus nombreux, et concernant tous les aspects des monoplaces, des microcomposants aux éléments aérodynamiques visuellement plus frappants.

Les spectateurs des Essais Libres auront remarqué l’abondante quantité de Flo Vis sur l’avant de la monoplace de Fernando Alonso, vainqueur 48 heures plus tard. Egalement présent au niveau des pontons et du fond plat de celle de Felipe Massa, ce fluide a la particularité de ne pas sécher, et d’épouser l’air, laissant derrière lui cette caractéristique traînée sur les parties concernées de la voiture.

Le Flo Vis est la méthode « cheap » pour valider les résultats de simulations réalisées en CFD (recherches assistées par ordinateur) et en soufflerie. Le déplacement du fluide permet d’obtenir une idée pas si approximative du bon écoulement du souffle pour les aérodynamiciens.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités