Virages, souvenirs, histoire... Charles Leclerc évoque Monaco !

partages
commentaires
Virages, souvenirs, histoire... Charles Leclerc évoque Monaco !
22 mai 2018 à 17:17

Motorsport.com a profité d'un entretien exclusif avec le pilote monégasque Charles Leclerc pour évoquer le Circuit de Monaco, où il a couru en Formule 2, alors qu'il s'apprête à disputer son premier Grand Prix en Principauté.

Diapo
Liste

Quel est le virage le plus compliqué du circuit ?

Quel est le virage le plus compliqué du circuit ?
1/9

Photo de: FIA Formula 2

J'habite à Monaco et je ne connais même pas le nom des virages ! C'est celui juste avant le Loews, le droite qui paraît assez simple [Mirabeau, ndlr], mais en fait, la route descend brusquement au milieu du virage, c’est très difficile pour les blocages de roue et la voiture s’allège beaucoup. Ce virage et le Loews sont les deux plus compliqués du circuit, le Loews parce que les vitesses sont très basses, il y a énormément de temps à perdre ou à gagner.

Quelle est la partie du circuit où l'on prend le plus de plaisir ?

Quelle est la partie du circuit où l'on prend le plus de plaisir ?
2/9

Photo de: FIA Formula 2

C'est plus la partie du troisième secteur, avec les deux S de la Piscine qui sont très rapides, La Rascasse et le dernier virage qui sont deux virages très techniques, c’est la partie que je préfère.

Le virage de La Rascasse est-il le meilleur endroit pour doubler ?

Le virage de La Rascasse est-il le meilleur endroit pour doubler ?
3/9

Photo de: Sutton Motorsport Images

C’est un des meilleurs endroits. C’est vrai que les vitesses sont basses, du coup c’est assez simple de faire la différence en freinant un ou deux mètres plus tard. C’est un freinage où on essaie de sacrifier l’entrée pour avoir un peu plus de vitesse de sortie, donc on peut toujours essayer de freiner un peu plus tard et sacrifier la sortie, juste pour doubler.

Une partie du circuit empruntée tous les jours dans l'enfance, comme Nico Rosberg ?

Une partie du circuit empruntée tous les jours dans l'enfance, comme Nico Rosberg ?
4/9

Photo de: FIA Formula 2

Oui, la ligne de départ et la montée vers le Casino.

Quels souvenirs d'enfance représente le Grand Prix de Monaco ?

Quels souvenirs d'enfance représente le Grand Prix de Monaco ?
5/9

Photo de: DaimlerChrysler

Un moment qui m’a marqué, c’est le premier Grand Prix auquel je me souviens avoir assisté. J’étais juste après le premier virage, sur la terrasse d’un de mes amis. On jouait aux petites voitures, et on regardait en même temps le Grand Prix de Formule 1. Je cherchais toujours la voiture rouge, qui était celle de Ferrari. C’est une image qui m’est toujours restée, alors que j’étais vraiment petit, je devais avoir quatre ans et demi, cinq ans, voire moins.

Qui ou qu'est-ce qui représente le mieux Monaco en sport auto ?

Qui ou qu'est-ce qui représente le mieux Monaco en sport auto ?
6/9

Photo de: LAT Images

Sûrement Louis Chiron, puisqu’il a été le premier pilote monégasque en F1 et qu'il a fait un podium au Grand Prix de Monaco.

Louis Chiron agite le drapeau à damier

Louis Chiron agite le drapeau à damier
7/9

Photo de: LAT Images

Pour l’instant, je pense que c’est lui qui représente le mieux le sport auto en Principauté. Malheureusement, il n’est plus là, mais c’est l’un des personnages de Monaco en sport auto.

Les gens vous reconnaissent-ils dans les rues de Monaco ?

Les gens vous reconnaissent-ils dans les rues de Monaco ?
8/9

Photo de: FIA Formula 2

Oui, à Monaco, de plus en plus. Ça fait plaisir de voir que les personnes viennent me voir pour me féliciter des derniers Grands Prix. C’est sûr que ça fait toujours plaisir. Mais aussi pas mal en Italie, il y a énormément de fans d’Alfa Romeo, c’est quelque chose à quoi je ne m’attendais pas du tout, ou en tout cas que je sous-estimais un petit peu. C’est incroyable de voir le nombre de personnes qui suivent Alfa Romeo, dans le monde entier mais surtout en Italie, et qui sont juste passionnées de la marque.

Le Grand Prix de Monaco le plus marquant ?

Le Grand Prix de Monaco le plus marquant ?
9/9

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

C'est quand Jules Bianchi, mon parrain, a marqué ses premiers points à Monaco, en 2014. C’est une course qui m’a beaucoup marqué : Jules et moi étions très proches, je reste très proche de sa famille. C’était comme quelqu’un de la famille, donc le voir marquer des points pour Marussia cette année-là, c’était une émotion particulière pour tout le monde.

Prochain article Formule 1
La réglementation F1 hybride est allée "trop loin", selon Todt

Article précédent

La réglementation F1 hybride est allée "trop loin", selon Todt

Article suivant

Toro Rosso veut un pilote japonais avec Honda

Toro Rosso veut un pilote japonais avec Honda
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Pilotes Jules Bianchi , Charles Leclerc , Louis Chiron
Équipes Sauber
Type d'article Diaporama