Charles Pic veut se battre vers l'avant

Lors des qualifications du Grand Prix de Singapour, Charles Pic s'est classé dix-neuvième, et meilleur des “nouvelles équipes”

Lors des qualifications du Grand Prix de Singapour, Charles Pic s'est classé dix-neuvième, et meilleur des “nouvelles équipes”. Pourtant, Pic rencontre des soucis récurrents avec l'équilibre de sa CT03, puisque cela fait plusieurs Grands Prix qu'il a des difficultés pour trouver des réglages correspondant au juste milieu entre survirage et sous-virage. Cela n'a pas empêché le Français de prendre l'avantage pour la huitième fois de la saison sur son coéquipier Giedo van der Garde, qu'il a relégué à deux dixièmes de seconde. “Nous avons attendu que la première vague de voitures sorte des stands et nous sommes partis pour le premier run sur un train de supertendres neufs”, détaille le pilote Caterham. “L'équilibre n'était pas bon, la voiture sous-virait à nouveau, mais au final, le premier run était correct et vu comme la voiture se comportait, je n'aurais probablement pas pu trouver beaucoup plus en qualifs”. Désormais, pour la course, la tâche est de garder l'avantage sur les Marussia et surtout, de tirer profit des faits de course. Il se passe toujours beaucoup de choses à Singapour, et c'est certainement l'une des principales opportunités pour Pic de finir dans le top 13, ce qui offrirait à Caterham le top 10 du championnat des constructeurs. “Le point positif, c'est que nous avons un avantage d'environ sept dixièmes sur les Marussia, et c'est bien pour notre course, car cela veut dire que nous pouvons attaquer plus que défendre. J'attends la course avec impatience car ce sera vraiment excitant, et vu le nombre de voitures de sécurité qu'il y a eu ici depuis des années, tout peut arriver”, conclut le natif de Montélimar.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Charles Pic
Type d'article Actualités