Chase Carey a un respect "sincère" pour Bernie Ecclestone

Nouveau directeur général de la F1, Chase Carey insiste sur la sincérité qui était la sienne au moment de saluer le travail accompli par Bernie Ecclestone.

Conséquence du rachat de la Formule 1 par Liberty Media, officialisé lundi soir, Bernie Ecclestone n'est plus à la tête des affaires courantes et s'est vu confier un rôle symbolique de président émérite. Dès l'annonce, son successeur Chase Carey a salué le travail de celui qui a été pendant des années le "grand argentier" de la catégorie reine.

"Permettez-moi d'être clair, ce respect était sincère", a déclaré Carey à Sky Sports. "Bernie mérite un énorme crédit pour le business qu'il a bâti au cours des dernières décennies, et de manière réaliste, la vente s'est faite pour huit milliards de dollars, c'est la preuve ultime que la valeur qu'il a créée est visible de tous."

"Il a une connaissance unique du business, il le comprend probablement mieux que n'importe qui, et je crois que ses conseils seront inestimables. Il m'a aidé, je suis impatient de bénéficier encore de ses conseils."

Désormais réduit à une présence symbolique via son titre honorifique, Bernie Ecclestone pourrait toutefois rencontrer quelques difficultés pour s'adapter à son nouveau rôle. Il devra trouver sa place, avec le consentement de Liberty Media, qui souhaite ardemment le voir régulièrement dans le paddock.

"C'est sûr", reconnaît Chase Carey. "Bernie a mené ce business pendant la majorité de sa vie, je comprends que ce changement sera difficile pour lui, et que ça représentera un défi. J'espère que nous trouverons une manière de poursuivre ça pour le remercier. Je veux qu'il se sente à l'aise avec ça."

"Il fera toujours partie de la famille F1, il sera toujours le bienvenue, et je veux essayer de faire en sorte qu'il puisse continuer à sentir qu'il en fait partie. Mais c'est un gros changement pour lui, et je le comprends."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags bernie ecclestone, chase carey, liberty media