Le chemin de croix de Grosjean vers la 11e place

partages
commentaires
Le chemin de croix de Grosjean vers la 11e place
Par : Benjamin Vinel
10 avr. 2017 à 11:45

Romain Grosjean s'est classé aux portes des points lors d'un Grand Prix de Chine très animé, particulièrement pour le pilote Haas.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, devance Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, devant Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, dépasse Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Éliminé en Q1 en raison d'un tête-à-queue et de l'accident d'Antonio Giovinazzi qui l'a contraint à ralentir dans sa deuxième tentative, Romain Grosjean avait de surcroît été pénalisé pour ne pas avoir abandonné son tour sous double drapeau jaune.

Le Français s'élançait donc 19e et a peiné à remonter, même s'il est parvenu à conclure la course à 12"629 des points, devant les Renault (avec lesquelles il a longuement bataillé), la Williams de Felipe Massa et la Sauber de Marcus Ericsson. Les pilotes Sauber semblent d'ailleurs avoir provoqué le courroux de Grosjean.

"Les qualifications étaient une blague, et en course, le même gars [Antonio Giovinazzi, ndlr] s'est crashé devant moi dans la ligne droite, donc j'ai dû m'arrêter", déclare-t-il, manifestement agacé. "J'ai perdu beaucoup de temps. Puis [Marcus] Ericsson, au restart, a laissé la voiture de devant prendre des kilomètres d'avance, donc j'étais déjà en difficulté. [Esteban] Ocon m'a poussé au premier tour. J'ai perdu la moitié du côté droit de la voiture."

"À partir de là, j'ai attaqué aussi dur que possible. Je n'ai pas vraiment pu trouver l'ouverture sur [Jolyon] Palmer. Une fois que je l'ai fait, cependant, j'ai signé de bons chronos. Nous faisions du bon travail, mais il était déjà trop tard. Ce n'était pas facile pour la stratégie. Les gars ont fait le meilleur travail possible."

Grosjean se satisfait en tout cas des chronos réalisés en fin de course – son meilleur tour n'est qu'à quelques centièmes de celui de son coéquipier Kevin Magnussen, qui s'est classé huitième.

"Nous avons vu le drapeau à damier et les temps au tour étaient bons. Je pense qu'il était possible d'aller plus vite, mais nous allons nous tourner vers la prochaine course en espérant qu'elle se passe mieux", conclut Grosjean, qui espérera ouvrir son compteur de points sur un circuit de Bahreïn où il avait signé son meilleur résultat l'an passé : une cinquième place.

Sondage mondial des fans 2017
Article suivant
5 éléments que nous avons appris lors du Grand Prix de Chine

Article précédent

5 éléments que nous avons appris lors du Grand Prix de Chine

Article suivant

Hamilton et son respect inégalé pour Vettel

Hamilton et son respect inégalé pour Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions