Chilton et Räikkönen parlent des drapeaux bleus

Habitué à jouer les points en GP2 Series l'an dernier, Max Chilton est entré dans le grand bain de la Formule 1 à Melbourne le week-end dernier

Habitué à jouer les points en GP2 Series l'an dernier, Max Chilton est entré dans le grand bain de la Formule 1 à Melbourne le week-end dernier. Avec Marussia, le Britannique savait qu'il ne se battrait pas en milieu de peloton et qu'il allait devoir découvrir une nouvelle façon d'aborder une course.

La gestion d'une course en fond de grille n'est jamais idéale puisque les pilotes des petites équipes doivent souvent ralentir pour laisser passer les pilotes plus rapides. Une nouvelle expérience que Max Chilton a décrit en conférence de presse à Sepang : "Durant l'hiver, l'équipe m'a guidé afin que j'apprenne à laisser passer les pilotes qui me prennent un tour de la meilleure façon possible, explique Chilton. Ils m'ont dit que c'était un art et que cela me prendrait quelques courses à assimiler."

"A Melbourne, les drapeaux bleus sont arrivés plus rapidement que prévu pour moi puisque j'ai dû passer aux stands pour changer d'aileron avant. Nos courses sont prévues pour que nous allions aussi vite que possible avant que les drapeaux bleus nous rattrapent puis votre rythme baisse légèrement. C'est juste arrivé plus rapidement que prévu à Melbourne. Mais après 20 tours avec des drapeaux bleus, je peux vous dire où laisser passer pour perdre le moins de temps."

"Vous ne souhaitez pas perturber la course des leaders parce que elle est plus importante que la vôtre, mais votre course reste importante. Vous avez donc besoin de faire le meilleur travail possible pour l'équipe en perdant le moins de temps. Je pense que dans les prochaines courses, je serai plus à l'aise avec cela."

Vainqueur à Melbourne, Kimi Räikkönen n'a pas eu à se plaindre des retardaires alors que beaucoup d'entre eux effectuaient leurs débuts en Grand Prix. "L'an dernier, il y avait quelques voitures et quelques équipes qui n'étaient vraiment pas facile à dépasser mais pour le moment, après la première course, cela va un peu mieux. Je ne me plains donc pas. Bien sûr, parfois ce sera plus difficile de dépasser, mais chacun essaye de faire de son mieux et si cela se passe mal, il y a une pénalité. La première course s'est bien passée de ce point de vue."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Max Chilton
Type d'article Actualités