Chilton - Il y aura des cockpits fermés d'ici 5 à 10 ans

partages
commentaires
Chilton - Il y aura des cockpits fermés d'ici 5 à 10 ans
Par : Basile Davoine
26 août 2015 à 08:40

L’accident fatal dont a été victime Justin Wilson en IndyCar dimanche dernier, après avoir été touché à la tête par des débris, a inévitablement relancé les débats autour des cockpits fermés.

Concept de cockpit
Max Chilton, Marussia F1 Team MR03
Max Chilton avec Dave Greenwood
Max Chilton, Marussia F1 Team MR03
Max Chilton avec un message de soutien pour Jules Bianchi

Triste coïncidence, la FIA a décidé la semaine dernière de lancer de nouveaux tests le mois prochain pour étudier des pistes techniques permettant de mieux protéger les pilotes de monoplace. 

Depuis 2009, de nombreuses expériences sont menées. L’une d’entre elles était de mettre en place une bulle de protection similaire à celle d’un avion de chasse. Mais la question de l’extraction rapide du pilote complique les études. 

Pilote chez Marussia en 2013 et 2014, Max Chilton estime néanmoins que le décès tragique de Justin Wilson va pousser les efforts pour aller vers des cockpits fermés. Le Britannique est convaincu qu’une solution fiable peut être trouvée dans les années à venir. 

"C’est une zone de faiblesse que nous avons laissée en sport automobile et c’est celle que nous devons rendre un petit peu plus sûre", a expliqué Chilton sur le plateau de Sky. "Il y a des dangers [avec les cockpits fermés], car si vous êtes piégé vous ne pouvez pas sortir, mais de ce que j’ai vu en vidéo ils sont super solides. Je crois que nous devons juste trouver une manière d’être certain à 100% de pouvoir sortir, quel que soit le type de crash."

"On ne penserait même pas à être heurté par des débris si nous étions couverts, cela ne laisserait même probablement pas de marque. Donc c’est quelque chose qui est sans aucun doute une voie à suivre, je crois. Cela pourrait être dans cinq ans, peut-être dans dix ans, mais je peux vous garantir qu’il y aura des protections à terme."

"Je crois que l’on peut concevoir quelque chose qui nous met plus en sécurité par rapport aux débris, aux chocs à la tête, aux murs de pneus, tout en pouvant sortir. Je crois qu’il y aura sans aucun doute un effort dans ce sens."

La FIA va prochainement étudier des solutions alternatives, dont une proposée par Mercedes, consistant à entourer le pilote d’un cercle de protection capable de repousser d’éventuels débris, sans toutefois entraver l’extraction. 

Prochain article Formule 1
Massa appelle Williams à régler ses ennuis avec les pneus

Article précédent

Massa appelle Williams à régler ses ennuis avec les pneus

Article suivant

Le désamour de la F1 amplifié par le discours des pilotes?

Le désamour de la F1 amplifié par le discours des pilotes?

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Chilton
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités