Chilton : La F1 gagnerait à utiliser des spotters comme en IndyCar

Désormais pilote d'IndyCar et impressionnant lors des 500 Miles d'Indianapolis, Max Chilton estime que l'utilisation de spotters serait une bonne chose en Formule 1.

Dans la culture des sports automobiles aux États-Unis, et notamment des courses sur ovales, les spotters sont des membres des équipes situés le plus souvent tout en haut des tribunes des circuits, qui sont chargés de suivre chacun un pilote pour pouvoir lui donner des indications sur sa situation en piste, et notamment lors de manœuvres de dépassement, pour éviter les accrochages et le prévenir en cas d'accident.

Le spotter est un maillon essentiel de la performance du pilote en ce qu'il permet de se frayer de façon fluide un chemin lors des courses en paquet ou d'éviter qu'une voiture se rabatte trop tôt sur une autre par manque de visibilité du pilote.

Max Chilton, qui a mené l'Indy 500 2017 et qui est en IndyCar depuis deux saisons, a dû apprendre à être conseillé par un spotter, et il ne le regrette pas. Il estime même que les écuries de Formule 1 gagneraient à institutionnaliser un tel rôle : "Maintenant que j’ai connu le spotter, je pense que ça aide vraiment." 

"Lors de certaines courses de F1, ça aiderait vraiment les pilotes d’avoir un spotter. Je sais que ce n’est pas traditionnel en F1 et que ça pourrait ne pas se faire, mais ça diminuerait probablement les accidents."

Le Britannique estime que cette présence serait bénéfique pour les pilotes lors de certaines épreuves comme dans les rues de Monaco. "À Monaco, par exemple, en entrant dans le virage 1, on n'a pas le temps de regarder dans vos rétroviseurs."

"Si on a quelqu’un qui vous regarde et vous dit qu’il n’y a personne derrière, ça enlève la pression d’avoir à regarder derrière et on se concentre sur l’avant, donc c’est un outil de sécurité également."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , IndyCar
Pilotes Max Chilton
Type d'article Actualités
Tags spotter