Coronavirus chinois : la FE et la F1 maintenues pour l'instant

L’épidémie de coronavirus qui touche la Chine a entraîné l’annulation d’un rallye qui devait se tenir en février, alors que pour l’instant ni la Formule E ni la Formule 1 ne sont menacées d'annulation.

Coronavirus chinois : la FE et la F1 maintenues pour l'instant
Charger le lecteur audio

La Chine est actuellement au centre de l’attention mondiale en raison de la propagation d’un nouveau virus qui aurait déjà fait 17 morts. La ville de Wuhan, en particulier, est au cœur des préoccupations et les autorités ont décidé de couper son réseau de transport afin de limiter la diffusion de l’épidémie.

L'effort est désormais placé sur le fait d'éviter les grands rassemblements de personnes, et les événements sportifs sont donc sous les projecteurs. Ainsi, ce jeudi, la CAMF (la fédération des sports mécaniques de Chine) a publié un communiqué indiquant qu'un rallye hivernal prévu du 12 au 14 février allait être annulé. "Dans le cadre des efforts visant à prévenir et à contrôler la propagation d'un nouveau type de coronavirus, conformément aux instructions de l'Administration générale des sports 'sur la suspension de toutes les compétitions sportives jusqu'en avril', le comité d'organisation a décidé d'annuler temporairement un rallye automobile dans le massif du Changbai, prévu du 12 au 14 février", pouvait-on lire, dans un premier temps, dans un communiqué.

Lire aussi :

L'évocation d'une interdiction des événements sportifs jusqu'en avril a provoqué quelques interrogations car aucun communiqué officiel n'a été publié à ce sujet. Peu après, la déclaration de la CAMF a été supprimée. 

La manche chinoise de la Formule E devant se tenir à Sanya le 21 mars, elle aurait potentiellement été concernée par de telles restrictions. Cependant les responsables de la discipline ont clarifié la situation avec la fédération et, même si la situation en Chine est surveillée, l'E-Prix est pour l'instant maintenu. Un porte-parole de la FE a déclaré à Motorsport.com : "En l'état actuel des choses, la course de Sanya, le 21 mars, se déroulera comme prévu. L'incertitude provient d'une déclaration erronée émise localement en Chine, qui a publié des informations erronées et trompeuses et qui a depuis été retirée."

"Néanmoins, étant donné les préoccupations actuelles en matière de santé, nous continuons à suivre de près la situation telle qu'elle évolue au jour le jour. Nous avons demandé à notre partenaire régional de collaborer avec la fédération locale de sport automobile, afin d'assurer la liaison avec les autorités compétentes de la province de Hainan pour analyser et évaluer plus avant la situation et formuler des recommandations sur les préparatifs de la course."

La situation géographique de Sanya, qui est une île au sud de la Chine, pourrait bien la faire échapper à certaines restrictions mises en place sur le continent, en fonction de l'évolution de la situation.

Quant au Grand Prix de Chine de Formule 1, prévu du 17 au 19 avril, il est encore bien trop tôt pour qu'une potentielle décision soit prise. Shanghai est toutefois une importante plaque tournante du transport en Chine et est située sur le continent, sur la côte, à 800 km à l'est de Wuhan.

Avec Jonathan Noble et Frankie Mao  

partages
commentaires
Les coulisses d'un test qui révèle des futurs champions
Article précédent

Les coulisses d'un test qui révèle des futurs champions

Article suivant

Motorsport Network recrute un leader de la transformation numérique comme directeur général

Motorsport Network recrute un leader de la transformation numérique comme directeur général
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021