Chine: Doublé historique pour Red Bull

La pluie s’est invitée pour le départ du Grand Prix de Chine

La pluie s’est invitée pour le départ du Grand Prix de Chine. Les températures sont fraiches puisqu’il fait 20°C dans l’air et 19°C sur la piste, le taux d’humidité atteint 89%.

Le départ se fera derrière le safety car. Kubica et Glock s’élanceront des stands pour adapter leur stratégie.

Les voitures s’élancent donc derrière la voiture de sécurité, tous les pilotes sont prudents et font chauffer les pneus comme ils peuvent. Felipe Massa se fait surprendre et part légèrement à l’extérieur mais il peut récupérer sa position. Sutil est obligé de partir au large pour éviter Piquet.

Rosberg passe déjà par les stands, il change ses pneus et remet un peu d’essence. On est au sixième tour et la voiture de sécurité est toujours en piste. Alonso passe aussi par les stands, on adapte la stratégie. Le safety car s’efface à la fin du septième tour.

Le vrai départ est lancé, Vettel reste en tête devant Webber et Barrichello, derrière tout se passe sans encombre. Hamilton dépasse Räikkönen pour prendre la sixième position.

Buemi, qui essaie de dépasser Räikkönen, part à l’extérieur pour éviter le Finlandais. Heidfeld part au large mais parvient à revenir sur la piste.

Hamilton passe devant Trulli dans une manœuvre très difficile, en passant sur le vibreur, il aurait pu partir en tête-à-queue. Barrichello a fait une erreur, ce qui permet à son coéquipier Button de prendre la troisième.

Räikkönen est en difficulté, Buemi puis Massa prennent l’avantage. Hamilton part en tête-à-queue en prenant le vibreur, il repart dixième.

Contact entre Heidfeld et Glock. C’est le tête-à-queue pour le pilote BMW qui repart derrière tout le monde. Massa prend l’avantage sur Trulli et s’empare de la sixième place. Webber passe par les stands, il repart derrière Massa. Vettel l’imite, il repart derrière les Brawn GP, en troisième position.

Kubica a harponné Trulli. Le Polonais perd son aileron avant, l’Italien lui son aileron arrière, il abandonne. La voiture de sécurité fait de nouveau son apparition ! Cela fait les affaires des Red Bull et d’Alonso. Button se jette donc au stand, il ressort devant Massa. Barrichello l’imite, il part devant Kovalainen.

Il y a eu une friction entre Vettel et Buemi, le Suisse a endommagé son aileron avant et arrière. Massa abandonne, il est victime d’un problème de fiabilité, le Brésilien est dépité. Il ne marque pas de point sur les trois premiers Grand Prix.

Vingt-et-unième tour et la voiture de sécurité se retire. Tête-à-queue de Bourdais qui occupait la huitième position. Au classement Vettel est toujours en tête devant Button, Webber, Räikkönen, Hamilton et Barrichello.

Hamilton fait l’extérieur à Räikkönen. Alonso prend l’avantage sur Nakajima. Glock rentre au stand avec un aileron avant abimé. Petite erreur de Button qui laisse la deuxième place à Webber.

Webber fait à son tour une erreur et Button en profite. Mais l’Australien prend l’avantage avec une belle manœuvre. Alonso met la pression sur Buemi et le dépasse.

Hamilton passe par les stands. Kovalainen fait de même. Alonso s’arrête au stand également. Tout comme Kubica, qui change encore d’aileron avant. Vettel rentre au stand et part P3 derrière Button. Tête-à-queue d’Alonso qui est maintenant treizième.

Vettel récupère la première place sans attendre l’arrêt au stand de Button. Ce dernier rentre au stand et part en pneus pluie, il revient en quatrième position.

Sutil est huitième, ça serait le premier point pour Force India, mais il subit la pression de Heidfeld, Glock et Alonso. Kovalainen prend l’avantage sur Hamilton qui a fait une petite faute.

À dix tours du terme, on se dirige vers la première victoire et même le premier doublé de l’histoire pour Red Bull. Glock met la pression sur Heidfeld pour le point de la huitième place. Cela fait les affaires de Sutil qui prend le large pour marquer deux points.

Nouveau tête-à-queue de Hamilton qui permet à Sutil de prendre la sixième place. Forte sortie de piste de Sutil, dommage pour l’Allemand qui pouvait marquer les premiers points de l’écurie Force India. Heidfeld a fait une erreur, il est maitenant neuvième. Glock et Buemi sont dans les points.

C’est fini, et c’est historique puisque Red Bull signe un doublé : Vettel devance Webber. Derrière Button complète le podium, suivent Barrichello, Kovalainen, Hamilton, Glock et Buemi.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 S. Vettel RBR 56 10
02 M. Webber RBR 56 + 10.9 secs 8
03 J. Button Brawn 56 + 44.9 secs 6
04 R. Barrichello Brawn 56 + 63.7 secs 5
05 H. Kovalainen McLaren 56 + 65.1 secs 4
06 L. Hamilton McLaren 56 + 71.8 secs 3
07 T. Glock Toyota 56 + 74.4 secs 2
08 S. Buemi Toro Rosso 56 + 76.4 secs 1
09 F. Alonso Renault 56 + 84.3 secs
10 K. Räikkönen Ferrari 56 + 91.7 secs
11 S. Bourdais Toro Rosso 56 + 94.1 secs
12 N. Heidfeld BMW Sauber 56 + 95.8 secs
13 R. Kubica BMW Sauber 56 + 106.8 secs
14 G. Fisichella Force India 55 + 1 tour
15 N. Rosberg Williams 55 + 1 tour
16 N. Piquet Renault 53 + 2 tours
17 A. Sutil Force India 50 + 6 tours
Ret K. Nakajima Williams 43 + 13 tours
Ret F. Massa Ferrari 20 + 36 tours
Ret J. Trulli Toyota 18 + 38 tours

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités