Choisir Räikkönen et Grosjean est une marque d'ambition

Maintenant que Lotus Renault GP affiche complet en ce qui concerne son duo de pilotes, l'heure est au travail pour préparer au mieux une saison importante

Maintenant que Lotus Renault GP affiche complet en ce qui concerne son duo de pilotes, l'heure est au travail pour préparer au mieux une saison importante.

Après une année 2011 à oublier, LRGP se prépare à changer d'ère, avec comme point de mire le très haut niveau dans trois ans.

Aux yeux de Dany Bahar, CEO du Groupe Lotus, la capacité d'attirer Kimi Räikkönen puis la décision de titulariser Romain Grosjean en lieu et place de Vitaly Petrov ou Bruno Senna, sont une marque d'ambition.

"Cela montre la détermination que nous avons, et cela montre que nous comprenons ce qu'il nous faut. Les deux propriétaires de l'équipe [Gérard Lopez et Éric Lux] ont dit que cela ne répondait pas à une logique commerciale ou du plus offrant, mais que c'était le souhait d'avoir les meilleurs pilotes possibles," a confié Bahar lors d'un déjeuner avec les médias, à Londres, ce lundi.

"Nous avons réalisé une analyse concertée de la situation et nous avons conclu que, bien que Vitaly disposait d'un atout commercial, nous irions dans l'optique de privilégier l'aspect sportif. C'est peut-être plus difficile pour nous commercialement mais nous sommes prêts à relever le défi. Et nous allons mettre l'argent si c'est nécessaire."

Selon Bahar, il était très important pour Lotus Renault GP d'effectuer de nombreux changements en interne afin d'inscrire l'équipe dans une nouvelle dynamique après les difficultés rencontrées en 2011.

"Je pense qu'il le fallait et nous continuerons à en avoir besoin. Avec les performances de cette année, personne n'était vraiment satisfait, particulièrement au niveau du développement. Donc, c'était important dans l'intérêt de nos partenaires de mettre en place les meilleures choses possibles. Nous devons entreprendre de nombreux changements et effectuer de nombreuses améliorations sur le plan technique, mais la direction de l'écurie le sait et ils travaillent très, très bien là-dessus. Je suis certain que les choses iront mieux. J'en suis sûr," a-t-il expliqué.

Bahar a également apporté un soutien marqué à Éric Boullier, qu'il considère comme l'homme de la situation pour mener à bien la réussite de Lotus Renault GP dans les mois à venir.

"Le travail d’Éric n'est pas le plus facile. C'est le même que celui de n'importe quel manager en football : après une mauvaise année, vous êtes souvent critiqué. Il sera critiqué et ce n'est pas la dernière fois qu'il le sera, mais l'important c'est qu'il en tire les leçons et qu'il identifie les domaines dans lesquels il doit se renforcer. Et il les a identifiés. Il a un plan clair et nous croyons en lui pour diriger l'équipe parfaitement. Il n'y a aucune raison de douter de lui," a assuré Bahar.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Bruno Senna , Vitaly Petrov , Romain Grosjean , Gerard Lopez
Type d'article Actualités