Felipe Massa

Chronique Massa - Encore des difficultés en qualifications

Dans sa nouvelle chronique, Felipe Massa revient sur un nouveau week-end difficile à Silverstone, où Williams a fêté son 40e anniversaire.

L'histoire de mon Grand Prix de Grande-Bretagne a été similaire à celle du Red Bull Ring. Ce qui veut dire une séance de qualifications assez difficile mais ensuite un bon comeback en course qui m'a permis de terminer dans les points pour Williams Martini Racing.

Cependant, cette fois, les raisons de ce qui s'est passé étaient très différentes. Contrairement à l'Autriche, cette fois ce sont les conditions difficiles, avec une piste humide, qui m'ont ralenti en qualifications.

En essais libres, Williams a démontré que nous avions le rythme pour être dans le top 10, et avant les qualifications, j'étais certain que nous serions capables d'aller en Q3. Nous n'avions pas eu de problèmes avec la montée en température des pneus cette fois, ce qui avait été notre gros problème au Red Bull Ring.

Mais malheureusement avant les qualifications, la pluie est arrivée et cela veut dire que les températures en piste ont beaucoup diminué. Le résultat c'est que nous avons à nouveau souffert avec les pneus neufs.

En plus de cela, j'ai eu quelques problèmes de trafic, donc au final je n'ai pas pu mieux faire que 14e pour le départ. C'était décevant parce que lors des essais libres, notre rythme était proche de la Renault de Nico Hülkenberg, et en Q3 il a été le sixième plus rapide.

Pour le départ de la course, nous avons choisi les pneus tendres, avec l'objectif d'étirer le premier relais aussi longtemps que possible pour récupérer le plus de positions possible. Les choses ont bien démarré, j'ai passé les deux Toro Rosso et j'ai été 11e assez rapidement.

Je pensais que la course serait plus agitée, mais au final, c'était assez tranquille. Nous avons pris une bonne décision stratégique pour dépasser également Stoffel Vandoorne, quand nous sommes passés au composé supertendre.

À ce moment-là, cependant, malgré le fait que le rythme était bon, je n'étais pas sûr que la gomme tienne le course entière. Mais au final, tout s'est bien passé et c'était assez tranquille jusqu'au drapeau à damier.

Revenir avec une dixième place, ramener un point, était de façon réaliste le maximum que nous pouvions espérer après être partis de la septième ligne. C'était un peu frustrant, parce que sans nos problèmes en qualifications, je pense que nous aurions pu nous battre avec les Force India et Hülkenberg.

Les points sont toujours importants cependant, et ça nous aide à augmenter notre total au championnat constructeurs. Il est également bon de voir que les mécaniciens ont à nouveau réussi le meilleur arrêt au stand de toutes les écuries.

Le week-end de Silverstone a aussi été le cadre d'une étape importante avec la célébration du 40e anniversaire de Williams. Avant la course, nous avons vu une projection du nouveau film sur l'équipe qui va sortir, ce qui est assez excitant.

Maintenant, j'attends de voyager vers la Hongrie pour la dernière course avant la pause estivale. Ce n'est pas un secret que notre voiture ne semble pas convenir aux pistes qui ont beaucoup de virages et de courtes lignes droites, comme Monte-Carlo, Budapest et Singapour.

Cependant, je crois également que chaque week-end peut réserver de bonnes surprises. Et c'est quelque chose que j'espère pour la prochaine course.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Type d'article Chronique
Topic Felipe Massa