Chronique Massa - La nouvelle génération manque de respect

Felipe Massa revient pour Motorsport.com sur un Grand Prix d'Autriche étonnant où Williams a placé ses deux F1 dans le top 10 malgré des qualifications très difficiles. Il évoque aussi la jeune génération de pilotes et son attitude.

La Formule 1 est parfois imprévisible. Deux semaines après m'être trouvé en lutte pour la victoire à Bakou, je suis parti de la neuvième ligne de la grille sur le Red Bull Ring. Et ensuite, alors qu'il semblait que le week-end serait blanc, Williams Martini Racing est superbement revenu pour avoir les deux voitures dans les points !

Nous avons eu beaucoup de développements aérodynamiques en Autriche, et dans le cas il y a des changements majeurs sur une seule voiture, la première réaction quand vous rencontrez des problèmes est de commencer à pointer du doigt les nouveautés.

C'est exactement ce que j'ai pensé après les trois premières séances d'essais libres, ayant rencontré de grandes difficultés dans l'utilisation de pneus neufs. Au final, la télémétrie a montré que les améliorations produisaient exactement ce qui était attendu en piste.

Donc, durant la séance de l'après-midi, je suis allé en piste sans les améliorations, et les choses n'ont pas beaucoup changé par rapport à la matinée : nous ne pouvions tout simplement pas faire fonctionner les pneus neufs.

Il y a eu des retours plus positifs de la simulation de course. Avec des pneus usés, la performance était exactement celle que nous espérions, mais malheureusement, ça n'allait pas nous aider à avoir une bonne position en qualifications. Mon équipier Lance Stroll et moi nous sommes retrouvés sur la neuvième ligne, avec la perspective d'un dimanche compliqué.

Partant de la 17e position, j'ai décidé d'essayer quelque chose de différent sur le plan stratégique et de commencer la course en pneus tendres. Et immédiatement, celle-ci a démarré de la bonne façon.

J'ai pris un très bon départ et par-dessus tout, j'ai pu éviter le chaos quand tout le monde a freiné au premier virage. Tour après tour, j'ai pu remonter dans la hiérarchie, et le rythme était exactement ce qu'il devait être, proche de la Force India.

Finalement, nous sommes arrivés à la neuvième place, une chose que nous n'aurions assurément pas pu prévoir après samedi.

Une question de respect

Le circuit du Red Bull Ring est très court, et dans les derniers moments de la course, les pilotes de tête étaient juste derrière moi. 

Quand vous vous retrouvez dans ces situations, je pense qu'il est nécessaire d'avoir du respect, et j'ai toujours essayé de ne pas créer de différences entre les courses de ceux qui se battent pour quelque chose de très important.

Mais tout le monde ne se comporte pas de la même manière. J'ai discuté avec Fernando Alonso le matin de la course pendant la parade des pilotes, et il m'a dit qu'en IndyCar, il a trouvé un meilleur esprit de groupe au sein des pilotes.

Une partie de ce qui motive cela peut venir du plus grand danger auquel les pilotes font face dans ce championnat quand ils vont en piste. Mais je pense qu'au final, c'est une question de respect, et je vois que la nouvelle génération de pilotes de F1 en a très peu.

Il y a évidemment des exceptions, mais peut-être que ce n'est pas une coïncidence quand Alonso et Kimi Räikkönen ont zéro point de pénalité sur leur licence, et que j'ai seulement les deux pour avoir coupé la ligne d'entrée des stands l'an passé au Brésil.

Une course spéciale à venir

Un week-end très important arrive pour tout le monde chez Williams. Le Grand Prix de Grande-Bretagne aura une saveur particulière et c'est l'endroit idéal pour célévrer le 40e anniversaire de l'équipe, surtout devant son public.

Je suis honoré de faire partie de l'histoire de cette équipe, et je pense qu'il y aura une ambiance très spéciale ce week-end.

Je suis convaincu qu'à Silverstone, une piste avec un asphalte et une configuration différents du Red Bull Ring, nous n'allons pas avoir de difficultés comme le week-end dernier. Et ce serait super d'offrir à l'équipe un bon résultat à cette occasion.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Type d'article Chronique
Tags chronique, opinion, red bull ring, spielberg