Felipe Massa
Dossier

Felipe Massa

Chronique Massa - Renault est désormais la plus grande menace

Dans sa chronique pour Motorsport.com, Felipe Massa revient sur son Grand Prix du Japon et sur la menace que constitue selon lui Renault en vue du championnat constructeurs.

Chronique Massa - Renault est désormais la plus grande menace
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Felipe Massa, Williams FW40
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Felipe Massa, Williams FW40, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Felipe Massa, Williams FW40

Le sentiment général après la Malaisie et le Japon est positif. Williams Martini Racing a conforté sa cinquième place au championnat constructeurs, et c'est finalement le principal objectif pour moi et pour l'équipe lors des dernières courses de l'année.

À Sepang, nous avons placé deux voitures dans les points, tandis qu'à Suzuka nous avons réussi à signer une importante dixième place, qui était déterminante car nos concurrents directs n'ont pas marqué de points.

Le Grand Prix du Japon a été très difficile. Après un départ solide, j'ai eu beaucoup de mal à garder le rythme que j'avais eu dans les dix premiers tours. À ce moment-là, je ne savais pas pourquoi, mais après le drapeau à damier, l'équipe a vu que j'avais perdu de la performance aérodynamique, ce qui équivalait à 25 points d'appui.

C'était une bonne nouvelle de comprendre ma soudaine perte de rythme, car les choses avaient vraiment été dures pendant la course, et à la fin, c'est uniquement avec un pilotage solide que j'ai pu retenir Fernando Alonso dans la lutte pour la dixième place.

Nous avons pris un point, mais je sais que nous aurions pu en prendre plus s'il n'y avait pas eu de problèmes sur notre voiture. C'est un sentiment positif en sachant que nous avons fait un pas en avant, car tous nos concurrents directs, à l'exception de Haas, n'ont pas terminé dans les points.

La lutte finale pour la cinquième place du championnat va devenir plus intense et captivante. Nos attentes, pour les quatre courses, sont de placer les deux voitures dans les points.

Ce boulot commence par Austin, un circuit qui partage de nombreuses caractéristiques avec le Japon et la Malaisie, donc c'est un endroit où nous pouvons être bien. Les qualités que nous avons avec notre package par rapport aux autres monoplaces sont infimes, donc nous devons tout faire correctement.

Toro Rosso est plus proche de nous au classement, mais c'est en fait Renault que je garde à l'œil. L'équipe est dans une excellente forme à ce stade de la saison, mais souffre de problèmes de fiabilité.

Il y aura une nouveauté pour l'équipe à Austin, puisque Carlos Sainz les rejoint. C'est un excellent pilote, qui peut sans aucun doute apporter une bonne contribution. Néanmoins, nous sommes prêts et notre écurie a des raisons d'être encouragée.

Au Japon, nous avions apporté un nouvel aileron arrière qui a très bien fonctionné, et nous ferons tout ce que nous pouvons pour continuer à optimiser notre package pour les dernières courses de la saison.

D'un point de vue personnel, je me sens en forme, motivé, et je suis dans une bonne période de ma carrière. Je suis content de la voiture et de l'équipe, et mon seul regret cette année est d'avoir perdu 30 points à cause de circonstances malheureuses.

Williams sait exactement ce que je peux apporter à l'équipe, et s'ils me demandent de rester en 2018, alors je suis prêt et content de continuer l'aventure avec le niveau habituel d'enthousiasme et de motivation.

 
partages
commentaires
Norris en lice pour être pilote de réserve McLaren

Article précédent

Norris en lice pour être pilote de réserve McLaren

Article suivant

Massa : Pour Williams, ce pourrait être "bien pire" de changer de pilote

Massa : Pour Williams, ce pourrait être "bien pire" de changer de pilote
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021