Felipe Massa

Chronique Massa - Un bon résultat avant une course difficile

Dans sa chronique pour Motorsport.com, Felipe Massa revient sur un Grand Prix d'Italie réussi, où les deux Williams ont terminé dans les points.

Je crois que nous avons connu un bon Grand Prix d'Italie à Monza. J'étais très heureux du résultat d'ensemble pour Williams Martini Racing, avec deux voitures dans les points lors d'un week-end où nous étions très proches des équipes de pointe.

En même temps, je suis également heureux d'avoir pu rouler devant un public incroyable, qui était fantastique dès le début de la première séance d'essais libres.

Les premières bonnes impressions de notre potentiel sont arrivées vendredi, au terme des deux séances d'essais libres, quand nous avons montré que nous avions le rythme pour être dans le top 10.

Samedi, comme je suis certain que vous en avez conscience, les conditions ont drastiquement changé. Mais même sur un circuit extrêmement détrempé, nous étions compétitifs et nous avons décroché un très bon résultat.

Même sans les pénalités sur la grille, nous étions forts, et après tout ce mélange, je suis parti en septième position, mon coéquipier Lance Stroll s'élançant de manière incroyable depuis la deuxième place. Il a fait un excellent travail, et je suis ravi qu'il ait accompli un résultat aussi impressionnant pour un jeune pilote.

Avec de bonnes positions sur la grille, il y avait moins de risques d'être en difficulté à la première chicane, qui est toujours un moment critique à Monza.

En effet, tout s'est bien passé dans le premier tour, mais une fois les positions stabilisées, nous avons vu qu'à Monza, où la performance des voitures est souvent similaire, dépasser peut être très difficile.

Lance a passé l'essentiel de la course derrière Esteban Ocon, et j'étais derrière eux. Même avec le DRS, je ne pouvais pas faire grand-chose, car la Force India était imprenable. Esteban n'avait pas la vitesse pour s'échapper, mais nous n'avions pas non plus la chance de l'attaquer.

Dans le dernier tour, j'ai eu l'opportunité d'attaquer mon coéquipier en raison d'un blocage de roue de sa part. J'ai essayé, et nous nous sommes presque touchés, mais il n'y avait aucun intérêt à prendre un risque qui aurait pu remettre en cause un bon résultat d'équipe.

Nous avons pu terminer la course avec les deux voitures dans les points, ce qui n'était arrivé qu'une fois cette année, en Autriche. Je pense que nous pouvons être satisfaits, même si nous aurions vraiment aimé mettre les deux Force India derrière nous.

Maintenant, nous nous attendons à vivre l'une des trois courses de l'année que nous avons cochées en début de saison comme étant les plus difficiles. Nous pensons que Singapour sera aussi difficile pour nous que l'étaient Monaco et Budapest.

Le circuit de Marina Bay n'est pas le meilleur tracé pour notre voiture, et ce n'est pas un secret. Mais il y a toujours de l'espoir pour que la course soit imprévisible, sur un circuit typiquement urbain.

Mon objectif est de m'assurer d'être bien placé pour saisir toute opportunité qui pourrait tourner en notre faveur. Si nous pouvons prendre des points sous le drapeau à damier, ce sera une bonne nouvelle.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Type d'article Chronique
Tags chronique, monza
Topic Felipe Massa