Felipe Massa
Dossier

Felipe Massa

Chronique Massa - Un bon résultat avant une course difficile

Dans sa chronique pour Motorsport.com, Felipe Massa revient sur un Grand Prix d'Italie réussi, où les deux Williams ont terminé dans les points.

Chronique Massa - Un bon résultat avant une course difficile
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Arrêt au stand de Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW40, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40, dans l'herbe au départ
Felipe Massa, Williams FW40, en lutte avec Max Verstappen, Red Bull Racing RB13

Je crois que nous avons connu un bon Grand Prix d'Italie à Monza. J'étais très heureux du résultat d'ensemble pour Williams Martini Racing, avec deux voitures dans les points lors d'un week-end où nous étions très proches des équipes de pointe.

En même temps, je suis également heureux d'avoir pu rouler devant un public incroyable, qui était fantastique dès le début de la première séance d'essais libres.

Les premières bonnes impressions de notre potentiel sont arrivées vendredi, au terme des deux séances d'essais libres, quand nous avons montré que nous avions le rythme pour être dans le top 10.

Samedi, comme je suis certain que vous en avez conscience, les conditions ont drastiquement changé. Mais même sur un circuit extrêmement détrempé, nous étions compétitifs et nous avons décroché un très bon résultat.

Même sans les pénalités sur la grille, nous étions forts, et après tout ce mélange, je suis parti en septième position, mon coéquipier Lance Stroll s'élançant de manière incroyable depuis la deuxième place. Il a fait un excellent travail, et je suis ravi qu'il ait accompli un résultat aussi impressionnant pour un jeune pilote.

Avec de bonnes positions sur la grille, il y avait moins de risques d'être en difficulté à la première chicane, qui est toujours un moment critique à Monza.

En effet, tout s'est bien passé dans le premier tour, mais une fois les positions stabilisées, nous avons vu qu'à Monza, où la performance des voitures est souvent similaire, dépasser peut être très difficile.

Lance a passé l'essentiel de la course derrière Esteban Ocon, et j'étais derrière eux. Même avec le DRS, je ne pouvais pas faire grand-chose, car la Force India était imprenable. Esteban n'avait pas la vitesse pour s'échapper, mais nous n'avions pas non plus la chance de l'attaquer.

Dans le dernier tour, j'ai eu l'opportunité d'attaquer mon coéquipier en raison d'un blocage de roue de sa part. J'ai essayé, et nous nous sommes presque touchés, mais il n'y avait aucun intérêt à prendre un risque qui aurait pu remettre en cause un bon résultat d'équipe.

Nous avons pu terminer la course avec les deux voitures dans les points, ce qui n'était arrivé qu'une fois cette année, en Autriche. Je pense que nous pouvons être satisfaits, même si nous aurions vraiment aimé mettre les deux Force India derrière nous.

Maintenant, nous nous attendons à vivre l'une des trois courses de l'année que nous avons cochées en début de saison comme étant les plus difficiles. Nous pensons que Singapour sera aussi difficile pour nous que l'étaient Monaco et Budapest.

Le circuit de Marina Bay n'est pas le meilleur tracé pour notre voiture, et ce n'est pas un secret. Mais il y a toujours de l'espoir pour que la course soit imprévisible, sur un circuit typiquement urbain.

Mon objectif est de m'assurer d'être bien placé pour saisir toute opportunité qui pourrait tourner en notre faveur. Si nous pouvons prendre des points sous le drapeau à damier, ce sera une bonne nouvelle.

partages
commentaires
Renault confirme ses renforts auprès de Red Bull et Toro Rosso

Article précédent

Renault confirme ses renforts auprès de Red Bull et Toro Rosso

Article suivant

Mercedes sait que Singapour sera "plus difficile"

Mercedes sait que Singapour sera "plus difficile"
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021