Stoffel Vandoorne

Chronique Vandoorne - Pas concerné par la saison des transferts

Dans sa chronique pour Motorsport.com, Stoffel Vandoorne revient sur son Grand Prix de Grande-Bretagne et la suite de sa saison.

Nous sommes arrivés au Grand Prix de Grande-Bretagne en ayant à l'esprit que, Silverstone étant un circuit de puissance, cela pourrait nous affecter un peu. Mais sortir du week-end en étant déçu d'avoir manqué les points en dit beaucoup sur les progrès que fait McLaren-Honda.

Le week-end s'est passé sans problème et au niveau de la performance pure, nous étions très proches du rythme du top 10. Dans cette zone où nous nous situons, avec des chronos aussi serrés, tous les détails sont très importants pour gagner un peu de temps.

Les essais libres se sont bien passés, et en arrivant aux qualifications, la météo a soudainement changé et il a commencé à pleuvoir. Nous savions donc que ce serait une bonne opportunité pour faire des progrès. Notre voiture était performante, et à chaque fois que je suis allé en piste, nous pouvions faire de bons tours, ce qui était encourageant à voir.

Les conditions n'étaient pas faciles, avec de la pluie qui bougeait autour du circuit et la piste qui séchait peu à peu. Nous avons fait une bonne Q1 (où Fernando Alonso s'est montré le plus rapide quand il est passé aux pneus slicks à la fin), et en Q2 nous étions en mesure de faire de bons tours avec les pneus slicks, ce qui nous a permis d'entrer en Q3. 

Être dans le top 10 sur la grille était peut-être une petite surprise à Silverstone, car c'est un circuit où cette nouvelle génération de voitures est très sensible à la puissance. Mais une nouvelle fois, ça veut dire que notre châssis est performant dans les virages à haute vitesse.

Les choses ne se sont pas déroulées à la perfection en course, même si pouvoir rouler très près des Force India et des Williams sur un tel circuit était vraiment positif. Au final, nous avons perdu des points uniquement parce que j'ai perdu une place dans les stands. 

Après Silverstone, il n'y a pas eu de temps pour se reposer car j'avais des choses à faire pour McLaren afin de mener des essais de pneus pluie pour Pirelli à Magny-Cours. Même si nous ne sommes pas autorisés à travailler sur la voiture pendant ces séances, le fait de réussir à parcourir beaucoup de tours était une bonne chose pour moi et pour l'équipe.

Le prochain rendez-vous au calendrier, c'est la Hongrie, et Budapest devrait être pour nous une nouvelle bonne opportunité de marquer des points. Je pense que l'on peut décrire la piste un peu comme Monaco, sans les murs, ce qui veut donc dire beaucoup de virages. Il faut un bon châssis et de l'appui là-bas, donc j'espère que nous pourrons être un peu plus compétitifs.

Alors que nous entrons dans l'été, la chaleur monte en F1 également en raison de la silly season, mais à ce que je sais, je ne serai pas concerné par ça.   

J'ai un contrat à long terme avec McLaren et les choses se passent bien. Je ne vois pas de problème quant au fait d'être avec l'équipe l'année prochaine. Je veux être avec McLaren et je travaille dur avec les ingénieurs et l'équipe pour construire l'avenir.

Faire cet effort maintenant est important, car je veux vraiment que nous soyons le mieux préparés possible pour le moment où nous serons compétitifs et où nous nous battrons à l'avant.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Contenu spécial
Topic Stoffel Vandoorne