Les chronos de Grosjean inquiètent la concurrence

partages
commentaires
Les chronos de Grosjean inquiètent la concurrence
Par : Benjamin Vinel
23 juin 2018 à 06:00

Romain Grosjean a fait forte impression lors des essais libres du Grand Prix de France, et ses compatriotes n'ont pas manqué de le remarquer.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Esteban Ocon, Force India, et Pierre Gasly, Toro Rosso, en conférence de presse
Esteban Ocon, Force India VJM11

B.V., Le Castellet - Sur le Circuit Paul Ricard, l'un des trois pilotes tricolores du plateau n'a pas manqué de s'illustrer ce vendredi, et ce pilote est Romain Grosjean. Le pilote Haas s'est classé sixième des deux séances d'essais du jour, devançant la Red Bull de Max Verstappen le matin et la Mercedes de Valtteri Bottas l'après-midi, le Finlandais ayant été victime d'une fuite d'eau.

"On est très contents du résultat", se félicite Grosjean. "La voiture fonctionne bien ; les évolutions qu’on avait au Canada, on savait qu’elles fonctionneraient mieux ici, de par les caractéristiques du circuit. Les sensations sont bonnes dans la voiture, donc on arrive à chercher de bons tours avec une bonne voiture, on est vraiment là où on voudrait être. C’est plaisant. C’est encourageant. Maintenant, demain, je pense qu’en qualifs, ce sera dur d’aller chercher les trois grosses équipes, mais qui ne tente rien n’a rien."

Lorsque Motorsport.com lui demande si la Haas est clairement la quatrième force du plateau sur le tracé varois, le natif de Genève répond : "On l’est pour le moment, on l’est depuis un petit moment. Dans l’ensemble, si on avait une saison normale et que la malchance nous lâche finalement, on devrait pouvoir revenir au championnat."

Ces performances ne manquent pas d'inquiéter la concurrence, que nous avons interrogée à ce sujet. Pierre Gasly, qui était huitième en EL1 et dixième en EL2, accusait respectivement quatre dixièmes et huit dixièmes de retard sur Grosjean lors de ces séances.

"S'il ne se passe rien demain en qualifs, Romain sera septième, et il y aura Magnussen huitième", estime le pilote Toro Rosso. "Les Haas, on sait très bien qu'elles peuvent être très rapides, et Romain l'a montré aujourd'hui avec un chrono qui était vraiment impressionnant."

Classé à une décevante 16e place l'après-midi, Esteban Ocon est plus mesuré que son compatriote au sujet de Haas, estimant que la hiérarchie peut évoluer d'ici les qualifications, mais ne peut qu'admettre la supériorité des VF-18 lors de cette journée.

"C'est sûr qu'ils sont vite. Ils sont bizarrement vite, d'ailleurs. Ils doivent avoir de nouvelles pièces sur la voiture, je ne sais pas ce qu'ils ont [Haas avait des évolutions à Montréal, ndlr]. Mais la qualif, c'est demain. On a déjà vu des voitures qui allaient vite le vendredi et qui n'allaient pas vite après le samedi. On verra demain ce que ça donne", conclut Ocon.

Prochain article Formule 1
Aston Martin : L'arrivée de Honda chez Red Bull n'est pas un problème

Article précédent

Aston Martin : L'arrivée de Honda chez Red Bull n'est pas un problème

Article suivant

Photos - Vendredi au GP de France

Photos - Vendredi au GP de France

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Romain Grosjean , Esteban Ocon , Pierre Gasly
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions