Cinquième podium en cinq courses pour Renault

Avec la deuxième place de Kimi Räikkönen à Barcelone, Renault Sport a signé un nouveau podium cette saison, le cinquième en autant de courses

Avec la deuxième place de Kimi Räikkönen à Barcelone, Renault Sport a signé un nouveau podium cette saison, le cinquième en autant de courses. Derrière ce podium, les Red Bull Renault de Vettel et Webber ont réalisé un tir groupé en quatrième et cinquième position.

Parmi les monoplaces propulsées par le V8 français, deux n'ont pas vu le drapeau à damier : la Lotus de Romain Grosjean, victime d'un bris de suspension, et la Caterham de Giedo van der Garde, dont une roue avait été mal fixée lors d'un arrêt au stand.

"C’est un résultat très positif pour Renault. Une voiture équipée de notre moteur a terminé sur le podium de chaque Grand Prix cette année et deux de nos équipes se battent en tête de chacun des deux championnats", se réjouit Rémi Taffin. "Kimi a réalisé une très belle course pour s’intercaler entre les Ferrari, tandis que Sebastian et Mark ont tiré le meilleur de la situation. Caterham a également progressé, puisque Charles a devancé les Marussia tout en se rapprochant d’équipes bien établies."

"Travailler main dans la main avec les équipes est plus important que jamais cette saison, dans la mesure où les pneumatiques et les stratégies liées sont malheureusement devenus un des facteurs les plus importants de la compétition. Il y a des domaines dans lesquels nous pouvons apporter quelque chose : la constance du moteur et le couple délivré peuvent équilibrer la monoplace. Gérer le mélange air-essence participe également à la stratégie : on peut vouloir embarquer peu de carburant pour réduire le poids, mais on veut également conserver suffisamment d’essence pour attaquer en fin de course, au moment où les positions se jouent. C’est un point sur lequel nous travaillons très dur avec les équipes, car cela peut avoir une réelle influence sur le résultat final en offrant des opportunités en fin de course. Nous apprenons encore beaucoup dans ce domaine."

Dans deux semaines, les hommes du Losange espère voir une des monoplaces qu'ils équipent s'imposer à Monaco, sur un tracé idéal pour le RS27, réputé très souple.

"Nous allons maintenant prendre la direction de Monaco, un circuit très différent mais qui mettra en exergue les qualités du moteur Renault. Les virages lents nécessitent de la souplesse et une bonne réponse du moteur, deux des qualités du RS27. Red Bull a enregistré de bons résultats sur ce circuit, avec la victoire lors des trois dernières éditions. Monaco est un circuit sur lequel Renault a réalisé de grandes choses. Nous sommes impatients d’y être car nous pensons pouvoir obtenir de bons résultats pour tous nos partenaires", conclut Taffin.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Giedo van der Garde , Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités