Cirque itinérant : Lotus F1 Team sur la route

Le chef technicien du motor-home Lotus F1 Team, Thomas Fusseneger et son équipe font partie des héros méconnus du paddock de la Formule 1

Le chef technicien du motor-home Lotus F1 Team, Thomas Fusseneger et son équipe font partie des héros méconnus du paddock de la Formule 1. Avec le début de la campagne européenne, nous découvrons tout ce qu’il faut faire pour accueillir plus d’une centaine d’invités chez soi chaque week-end

"Faites le vous-même" est une expression que les gens adorent ou détestent. Passer le week-end à faire du bricolage dans la maison est en général une des plus basses priorités. Cependant, il est un petit groupe d’hommes que vous n’entendrez jamais ronchonner pour installer une étagère, l’équipe du motor-home Lotus F1 Team.

Thomas Fusseneger et son équipe vont même un peu au-delà de leur devoir avec leur hospitalité du week-end, érigeant et ensuite démontant un espace dédié au confort des autres, très régulièrement. Nous ne parlons pas ici d’un banal auvent occasionnel, mais bien d’un processus commençant plusieurs jours avant que le premier invité ne foule le tapis de bienvenue, comme l’explique Thomas :

"La première étape consiste à rapatrier les camions depuis leur base de Stuttgart, en Allemagne. Cinq ensembles au total, cela fait un bon convoi. Sauf si des réparations sont nécessaires, à partir de ce moment, ils ne reviendront plus jusqu’à la fin de la saison européenne. D’un point de vue logistique, il est plus cohérent de les parquer sur la prochaine destination en attendant leur mise en service."

L’équipe du motor-home couvre des milliers de kilomètres au cours d’une saison, pour le moins. Après les essais au Mugello, la semaine dernière, les camions ont quitté l’Italie le vendredi matin, pour une expédition de seize heures vers Barcelone, où ils sont arrivés autour de midi le samedi.

A leur arrivée, les camions sont lavés et l’équipe prend un peu de repos avant le début de la construction, tôt le dimanche matin. La construction, en elle-même, exige deux journées pleines de travail sans relâche pour que les structures soient en place. Cela précède un nettoyage complet, du sol au plafond, dans chaque zone et les touches finales apportées par l’équipe de l’hospitalité, le mardi.

"La première tâche, le dimanche, consiste à marquer l’emplacement qui nous est alloué et à garer les camions dans ces limites précises. Ce n’est pas un travail facile parce que les camions doivent se trouver dans la bonne position pour permettre à tout l’ensemble de s’installer comme prévu. Les motor-homes eux-mêmes, doivent être séparés par une distance très précise qui nous permet de construire deux atriums entre eux."

"Ces atriums arrivent emballés dans deux camions et sont totalement assemblés à la main. Cela prend l’essentiel de la journée du dimanche. Le lundi est consacré au montage des panneaux solaires Trina Solar sur le toit, ainsi que de la cuisine, des espaces restauration et des bureaux, tous transportés dans un troisième camion."

Même si les motor-homes eux-mêmes sont convertibles et s’élèvent du toit du camion pour créer les espaces de bureaux et les pièces de vie, cela réclame un effort important pour que ces endroits répondent aux exigences d’une équipe de Formule 1 moderne :

"Le motor-home du marketing est relativement facile à mettre en place. L’élément le plus compliqué est l’installation des facilités Internet, pour lequel nous avons le renfort du technicien IT itinérant de l’équipe. L’autre partie, qui comporte les pièces des pilotes, demande beaucoup de travail. Nous devons assembler les lits, les espaces de vie, les salles de bain et ainsi de suite. Ce qui prend plus de temps qu’on ne l’imagine."

Une équipe spéciale de sept personnes travaille sur la construction, se déplaçant sur toutes les courses européennes. La seule occasion où cette équipe est modifiée est pour les courses enchainées d’un week-end sur l’autre. Dans ce cas, de nouveaux chauffeurs viennent en renfort pour éviter aux autres un épuisement total. De toute façon, il n’y a pas le temps de se reposer et de célébrer un week-end réussi sur le circuit. L’équipe doit se préparer à reprendre la route presque immédiatement après le drapeau à damiers :

"Nous commençons à remballer pratiquement dès la fin de la course, surtout lors des week-ends enchainés où les horaires sont très serrés. Pendant un week-end de course, cela démarre généralement vers 18 h le dimanche, jusqu’à minuit et cela reprend à 6 h le lundi matin. En principe, tout est prêt autour de 14 h ce jour-là et, une fois que nous avons récupéré suffisamment, nous reprenons la route vers notre prochaine destination. Heureusement, cela va beaucoup plus vite pour déballer que pour emballer !"

Après avoir entendu tout cela, nous réfléchirons certainement deux fois avant d’accrocher un tableau au mur, le week-end prochain…

Par Lotus F1 Team

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités