Combustion d'huile : Mercedes va conserver la limite d'avant Monza

La FIA a confirmé que Mercedes serait autorisé à utiliser la dernière version de son moteur à plus forte consommation d'huile pour le reste de la saison, après la décision du constructeur d'introduire un nouveau moteur en Belgique.

Combustion d'huile : Mercedes va conserver la limite d'avant Monza
Charger le lecteur audio

Alors qu'une nouvelle limite de combustion d'huile de 0,9 litre pour 100 km va entrer en vigueur au Grand Prix d'Italie, Mercedes a choisi de contourner ce problème en apportant son quatrième et dernier moteur en Belgique.

Selon une directive technique de la FIA publiée en juillet, les moteurs introduits avant Monza sont autorisés à fonctionner à un niveau de combustion d'huile de 1,2 litre pour 100 km.

Cependant, il y a eu un peu de confusion sur le point de savoir si la règle sur ces limites était outrepassée par une réglementation séparée prévoyant que les unités de puissance clientes doivent avoir la même spécification que celles de la structure d'usine. Si tel était le cas, il était alors suggéré que Mercedes devrait respecter la limite de 0,9 litre une fois les équipes clientes dotées de leur dernier moteur.

Mais avant le Grand Prix d'Italie, la FIA a confirmé que Mercedes devait seulement respecter la limite de 1,2 litre qui a été fixée par la directive technique, car le moteur a déjà été utilisé.

Un porte-parole de la FIA a déclaré : "Si un moteur (moteur à combustion interne) est introduit à ou après Monza, sa consommation d'huile doit être inférieure à 0,9 L/100 km à n'importe quel moment."

"Si un moteur (moteur à combustion interne) a été introduit à ou avant Spa, sa consommation d'huile doit être inférieure à 1,2 L/100 km à n'importe quel moment."

La FIA précise que le moteur a été utilisé dès l'instant où le transpondeur a été déclenché par le fait de quitter la voie des stands.

La décision de Mercedes d'apporter son dernier moteur à Spa semble avoir été mal vécue par Ferrari, l'écurie italienne se s'attendant pas à ce que quiconque arrive avec une nouvelle unité de puissance ce week-end. De plus, cela veut aussi dire que Maranello devra utiliser son nouveau moteur, une fois introduit, dans la limite de 0,9 L, tout comme les écuries clientes de Mercedes.

partages
commentaires
Accrochages avec Pérez : Ocon calme le jeu
Article précédent

Accrochages avec Pérez : Ocon calme le jeu

Article suivant

Renault craint un Alonso "frustré" en cas de retour en 2018

Renault craint un Alonso "frustré" en cas de retour en 2018
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021