Analyse
Formule 1 GP de Chine

Comment Haas F1 a cherché à capitaliser sur son début de saison

Comme Alpine, Haas a apporté beaucoup d'évolutions au Grand Prix de Chine 2024 de F1 pour tenter de capitaliser sur sa bonne entame de saison. En voici le détail.

Capot moteur de la Haas VF-24

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Éminent expert technique de Formule 1, Giorgio Piola suit les Grands Prix depuis les années 1960. Sur Motorsport.com, ses analyses et illustrations se penchent sur toutes les nouveautés aperçues en F1 au fil des Grands Prix.

Alpine n'est pas la seule écurie à avoir apporté de nombreuses évolutions à Shanghai pour la cinquième manche de la saison 2024 de Formule 1. Haas a également fait ce choix, espérant surfer sur la dynamique de son bon début de championnat, tandis que d'autres écuries sont arrivées en Chine avec des améliorations plus modestes, à l'imagine de Mercedes, Williams et Visa Cash App RB.

Lire aussi :

Même s'il n'y a qu'une heure d'essais libres lors des week-ends au format sprint, les modifications réglementaires sur le parc fermé donnent plus de latitude aux écuries pour effectuer des changements de réglages entre le sprint et les qualifications.

Des modifications au niveau du cockpit

Mercedes, Williams et VCARB ont toutes apporté des modifications sur une zone similaire de leurs voitures, en ajustant ou en ajoutant le carénage du halo, ou dans le cas de VCARB, en ajustant la forme de l'appui-tête. Ces modifications n'apportent pas d'avantages significatifs en termes de performances, mais elles permettent d'éliminer toute inefficacité qui aurait pu être présente auparavant.

Comparaison des appui-tête de la VCARB 01.

Comparaison des appuis-tête de la VCARB 01.

Photo de: Giorgio Piola

Les modifications apportées à la VCARB 01 sont de loin les plus intéressantes, car l'équipe a relevé et remodelé la partie de l'appui-tête située derrière le casque du pilote. Il est désormais beaucoup plus grand qu'auparavant, puisqu'il se trouve davantage dans l'alignement de l'arrière du casque, et non plus quelques centimètres en dessous (voir encadré ci-dessus). En conséquence, la partie de la carrosserie située derrière l'appui-tête et sous la boîte à air a également été revue, afin d'assurer une transition harmonieuse vers l'arrière.

En outre, alors qu'un seul longeron était auparavant monté entre les deux sections, il est désormais remplacé par deux, plus courts.

Haas mise à fond sur ses évolutions

Haas a choisi d'introduire une série de nouvelles pièces lors du Grand Prix de Chine afin de capitaliser sur son bon début de saison et dans l'intention de se démarquer de ses concurrents. Il est clair que la VF-24 est une voiture plus équilibrée que sa devancière, et il n'est donc pas surprenant que les améliorations apportées ne soient pas totalement nouvelles dans leur concept, mais qu'elles s'appuient simplement sur les fondations déjà posées.

Haas VF-24 technical detail

Détail technique de la Haas VF-24.

Photo : Giorgio Piola

Haas VF-24 technical detail

Détail technique de la Haas VF-24.

Photo : Giorgio Piola

Cela commence par les cloisons du plancher, qui sont réalignées pour améliorer le comportement du flux d'air localement et pour lier cette amélioration aux changements apportés à l'avant du plancher. Ces modifications ne se limitent donc pas à la façon dont les cloisons sont reliées au bord d'attaque du plancher, mais aussi à la façon dont elles serpentent vers l'arrière et à leur point culminant au bord du plancher.

À partir de là, les changements ont permis de modifier également le bord du plancher et l'ailette de bord, consentant à l'équipe d'optimiser les stries qui sont connectées à sa surface.

Rétroviseurs de la Haas VF-24.

Les rétroviseurs de la Haas VF-24.

Photo de: Giorgio Piola

Un nouveau rétroviseur fait également partie du package, le boîtier principal étant reprofilé afin d'améliorer son efficacité aérodynamique. La forme générale du nouveau rétroviseur n'est pas radicalement différente (encart à droite ci-dessus), cependant il a été allongé pour en réduire la hauteur. Il s'agit d'un changement minime, mais qui réduira les turbulences créées par le rétroviseur et améliorera l'écoulement de l'air vers le ponton et le capot moteur en aval.

En ce qui concerne le capot moteur, justement, Haas a apporté deux modifications, toutes deux liées à la façon dont la chaleur est rejetée par l'unité de puissance et ses auxiliaires, et à la façon dont cela influe sur l'efficacité aérodynamique de la voiture.

Le premier changement concerne la hauteur des ouïes du panneau situé sur le côté du capot moteur, qui sont désormais plus hautes, ce qui permet à l'équipe d'en utiliser moins (image principale de l'article, ci-dessus).

Par ailleurs, à l'arrière de la voiture, la sortie principale du capot moteur a été réduite, ce qui a également une incidence sur la façon dont le flux d'air se déplace sur l'épaulement du capot moteur et dans la zone de la bouteille de coca.

Sorties de refroidissement de la Haas VF-24.

Sorties de refroidissement de la Haas VF-24.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Norris : "Rien ne laissait présager" la performance de McLaren en Chine
Article suivant Les équipes F1 attendent une clarification après l'incident Sainz

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France