Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Comment les équipes ont développé l'idée de Toro Rosso

Les grandes tendances jouent un rôle primordial dans le cycle des développements technologiques en Formule 1.

Comment les équipes ont développé l'idée de Toro Rosso
Charger le lecteur audio

Cette fois, il s’agit d’un concept inauguré par Toro Rosso ; une équipe de milieu de grille qui dispose d’un budget adéquat, mais qui ne gagnera jamais des courses à la régulière.

Il faut donc que son staff technique, mené par James Key, fasse preuve d’imagination et conçoive des solutions techniques fort novatrices.

L'aileron arrière et le monkey seat de la Toro Rosso STR11
L'aileron arrière et le monkey seat de la Toro Rosso STR11

Photo de: Giorgio Piola

Leur dernière création a été intégrée sur la STR11 à moteur Ferrari, qui se distingue par son aileron arrière avec des dérives ouvertes via des persiennes.

Les ingénieurs étaient si convaincus des bénéfices que procure ce design qu’on le retrouve autant sur l’aileron à fort appui aérodynamique (image principale) que sur celui à faible appui (en inséré à gauche).

Ce concept a même été reproduit sur le monkey seat de la voiture (inséré à droite), car les fentes aident à déplacer le flux d’air autour des dérives afin d’améliorer l’efficacité générale et à reformer le jet de gaz d’échappement qui est soufflé par cet élément aérodynamique.

Les côtés des ailerons arrière des Sauber C35 et Mercedes W07
Les côtés des ailerons arrière des Sauber C35 et Mercedes W07

Photo de: Giorgio Piola

Cette innovation a vite été remarquée par les ingénieurs des écuries rivales, et fut copié, et modifié, par Sauber, Mercedes et McLaren. Ce design pourra encore être utilisé en 2017. Ainsi, les études effectuées sur ce type l’aileron ne sont pas perdues et ce qui aura été appris cette année procurera un avantage à ces écuries qui ont choisi cette voie.

Aileron arrière de la McLaren MP4-31, en Malaisie
Aileron arrière de la McLaren MP4-31, en Malaisie

Photo de: Giorgio Piola

McLaren a pris un peu plus de temps pour étudier cette solution, et y a apporté des modifications et probablement des améliorations.

Les persiennes sont non seulement ouvertes à leurs extrémités, mais aussi placées dans un angle plus agressif et l’allongent vers l’arrière jusqu’au point de rencontre du plan principal et du volet. Tout ceci a pour objectif de placer le volet dans un angle plus élevé, ce qui permet de générer plus d’appui sans créer trop de traînée.

Contrairement aux trois autres écuries qui ont fixé les persiennes à la dérive à l’avant, McLaren a opté pour des petits supports fixés à quelques centimètres du bord d’attaque.

Il est impossible de comparer les différentes versions, mais on peut supposer que McLaren obtient ainsi une meilleure performance générale de l’aileron.

McLaren a aussi poussé la réflexion un peu plus loin en dissociant la persienne inférieure de la partie basse de la dérive. Une section incurvée vise à isoler les deux surfaces.

Plaque d'extrémité de l'aileron avant de la Mercedes W07 Hybrid, en Malaisie
Plaque d'extrémité de l'aileron avant de la Mercedes W07 Hybrid, en Malaisie

Photo de: Giorgio Piola

Mercedes, qui utilise aussi un aileron arrière à persiennes ouvertes, a imaginé une façon d’employer cette solution technique pour son aileron avant. L’écurie allemande a effectué un essai de ce nouvel aileron avant en Malaisie, peut-être en prévision de la saison 2017.

partages
commentaires
Red Bull ravi de ne pas avoir donné de consignes d'équipe
Article précédent

Red Bull ravi de ne pas avoir donné de consignes d'équipe

Article suivant

Haas ne veut pas se cacher derrière la malchance

Haas ne veut pas se cacher derrière la malchance
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021