Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
42 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
49 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
63 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
77 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
91 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
112 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
133 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
147 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
154 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
210 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
231 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
238 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
252 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
266 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
287 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
301 jours

Comment les pilotes ratent l'occasion de façonner l'avenir de la F1

partages
commentaires
Comment les pilotes ratent l'occasion de façonner l'avenir de la F1
Par :
Traduit par: Basile Davoine
8 mars 2016 à 12:30

Ces dernières semaines, les pilotes de F1 ont peut-être fait part de leur souhait d’être davantage consultés pour les futures règles, mais leur degré d’influence est déjà bien plus important que ce que beaucoup d’observateurs imaginent. 

Charlie Whiting, délégué de la FIA
Charlie Whiting, Délégué de la FIA
Alex Wurz, Président du GPDA avec Pat Symonds, Directeur Technique Williams
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 avec les médias
Felipe Massa, Williams avec les médias
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec les médias
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 sur un monocycle électrique dans le paddock avec ses chiens Roscoe et Coco

En fait, selon certaines sources à la FIA, les pilotes ont déjà une large opportunité d’être impliqués dans les réunions où se prennent des décisions clés, mais ils sont nombreux à ne jamais saisir l’occasion d’y assister. Pendant l’intersaison, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont tous les deux expliqué qu’ils croyaient nécessaire que les pilotes aient davantage leur mot à dire. 

"Je crois que les pilotes devraient être plus consultés et impliqués", a déclaré Hamilton. "Nous avons certaines idées de ce qui serait mieux." Dans le même temps, Rosberg a ajouté : "Cela a du sens. Nous sommes 22, et nous savons aussi ce qui est le mieux pour la discipline et nous avons certains points de vue et d’excellentes idées."

Mais n’y a-t-il vraiment aucune opportunité pour eux de faire valoir leur vision ? C’est loin d’être le cas. 

Réunions des pilotes

Une réunion informelle entre les pilotes et le directeur de course de la F1, Charlie Whiting, a attiré l'attention dans le paddock de Barcelone, la semaine dernière. Mais il ne s’agissait que de la dernière d’une longue série de rassemblements entre les décideurs et les hommes qui sont en piste. Cela même avant de penser aux traditionnels briefings du vendredi soir lors des week-ends de course, lors desquels les pilotes peuvent mettre des sujets importants sur la table. 

Ainsi, en marge du Grand Prix de Belgique 2014, tous les pilotes ont été invités à un dîner par Charlie Whiting, afin de discuter de ce qu’ils voulaient pour le futur de la F1. Au total, 14 pilotes avaient participé à ce qui avait été décrit comme une "discussion constructive" autour des idées pour l’avenir de la discipline. 

Un pilote de F1 est invité à chaque réunion pour le Règlement Technique de la Formule 1 et pour le Règlement Sportif, mais le taux de participation est connu pour être extrêmement bas. Actuellement, un pilote de F1 dispose également d’un siège à la Commission Circuit de la FIA, mais le taux de participation n’est pas supérieur à une réunion sur quatre dans l’année. 

Plus récemment, tous les pilotes du GPDA [l’Association des Pilotes de Grand Prix] ont été invités à une réunion à Monaco, le 21 janvier dernier, pour discuter de plusieurs sujets, mais seulement deux d’entre eux [Felipe Massa et Nico Rosberg] y ont assisté. Deux autres pilotes ont envoyé des emails pour faire valoir leurs points de vue car ils étaient en vacances. 

À tout cela, il faut ajouter que le bureau de Charlie Whiting lors des week-ends de Grand Prix est toujours ouvert pour chaque pilote qui souhaite lui soumettre ses préoccupations. 

Dialogue continu

Il est clair qu’il y a déjà eu de nombreuses opportunités pour les pilotes de faire part de leur vision. De plus, avec la possibilité de prendre part aux discussions à la fois sur les plans technique et sportif, ils ont déjà la chance d’influencer les futures règles, même s’ils n’ont pas le dernier mot. Du point de vue de la FIA, tout est fait pour que leur avis soit pris en compte, et toute suggestion selon laquelle l’opinion des pilotes ne compte pas est éloignée de la réalité. 

"La FIA continuera à explorer les manières d’inclure les pilotes de Formule 1 dans le processus de développement du règlement sportif, et les encourage à saisir au maximum ces opportunités", a fait savoir une source au sein de la FIA. "Les pilotes ont toujours été et resteront une variable bienvenue dans la définition de l’orientation prise par la discipline."

Article suivant
Ricciardo - Red Bull va se battre avec Williams et Force India

Article précédent

Ricciardo - Red Bull va se battre avec Williams et Force India

Article suivant

Technique - Le retour des ailerons dentelés en Formule 1

Technique - Le retour des ailerons dentelés en Formule 1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble