Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull
Prime
Formule 1 Actualités

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Par :

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Il doit y avoir quelque chose dans la façon dont Max Verstappen pilote les monoplaces de Red Bull qui perturbe celui qui se trouve dans l'autre cockpit. Quatre coéquipiers différents en autant de saisons : une instabilité rarement atteinte à Milton Keynes depuis l'arrivée de Dietrich Mateschitz, en 2005. Daniel Ricciardo, l'ancien enfant prodige, a vu de quel côté le vent soufflait et a choisi de "quitter la maison" pour un nouveau départ (ou "fuir un combat", comme l'a dit Christian Horner). Pierre Gasly n'a tenu que 12 courses avant que Red Bull ne le renvoie d'où il venait, alors que le Normand n’a jamais semblé aussi performant qu’il ne l’est aujourd’hui. Pas de chance pour Alex Albon, qui se trouve désormais en DTM, son nouveau refuge puisque la F1 n’avait plus de baquet à lui proposer.

Aujourd'hui, Sergio Pérez est l'homme chargé d’inverser la tendance, en essayant de découvrir comment faire pour que la Red Bull numéro 2 soit aussi performante que celle de Verstappen. Une tâche compliquée dans une écurie quasi entièrement dévouée au Néerlandais, pilier central depuis le départ de Ricciardo fin 2018.

partages
commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021
Aston Martin : jouer le titre d'ici 2025 reste l'objectif

Article précédent

Aston Martin : jouer le titre d'ici 2025 reste l'objectif

Article suivant

Alonso : L'idée selon laquelle j'avais du mal n'était "pas juste"

Alonso : L'idée selon laquelle j'avais du mal n'était "pas juste"
Charger les commentaires