Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
73 jours

Comment Red Bull a infligé un premier revers technique à Mercedes

partages
commentaires
Comment Red Bull a infligé un premier revers technique à Mercedes
Par :

Le départ du Championnat du monde 2020 de Formule 1 n'a pas encore commencé que la tension est déjà forte à Melbourne, au moment où les écuries vont commencer à se battre en piste et à remettre en cause la légalité des machines des adversaires.

L'unité de puissance Ferrari 2019, le DAS de Mercedes et la "Mercedes rose" de Racing Point sont des sujets de discussion brûlants, mais une bataille clé et plus discrète dans la guerre technique a déjà été remportée, suite à une demande de Red Bull qui a contraint la FIA à clarifier sa position sur une solution utilisée par Mercedes en 2019 et qu'elle comptait utiliser de nouveau cette année.

Lire aussi :

L'écope de frein arrière et la partie supérieure de la suspension vues sur la W10 et la W11 sont le fruit, selon l'écurie, d'une interprétation intelligente des règles. C'est un design qui s'appuie sur le montant de la suspension pour créer une entrée supplémentaire au-dessus de l'écope de frein principale (flèche rouge, ci-dessous), qui envoie alors le flux d'air dans un vide sur le dessus du tambour de freins.

L'essieu arrière de la Mercedes F1 W10

Cela offre des avantages en termes de gestion pneumatique, car cela réduit le transfert de chaleur entre les freins et la jante, une situation qui entraîne d'ordinaire la chauffe du pneu.

Le problème soulevé par Red Bull faisait référence à une partie de l'article 5.1 du Règlement Technique qui dispose que : "Les écopes autour des freins arrière seront considérées comme une partie du système de freinage et ne doivent pas dépasser : 1. a) d'un plan parallèle au sol situé à une distance de 160 mm au-dessus de la ligne d'horizon de la roue."

L'entrée formée par le design de Mercedes se situe clairement au-dessus de ces 160 mm (voir ci-dessus). La FIA a confirmé que les équipes qui utiliseraient ces solutions devraient procéder à des ajustements.

Temps de réaction

Les équipes touchées ayant peu de temps pour modifier les pièces incriminées avant la course de ce week-end, il est de coutume que la FIA propose une solution alternative. Ainsi, la fédération a suggéré qu'une sortie soit réalisée à l'arrière du montant pour que le flux d'air passe au travers ou que l'entrée soit totalement refermée. La seconde de ces solutions ne peut avoir cours que lors des deux premiers Grands Prix (qui se tiennent à une semaine d'intervalle), la FIA requérant une conformité totale par la suite.

Suspensions et freins arrière de la Racing Point RP20

Alors que Mercedes était bien entendu la cible principale de "l'attaque", Racing Point va sans doute devoir revoir sa copie puisque l'écurie a adopté le même design sur la RP20 (voir ci-dessus).

La bosse "anti-Ricciardo" a été modifiée avant le GP d'Australie

Article précédent

La bosse "anti-Ricciardo" a été modifiée avant le GP d'Australie

Article suivant

Palmarès - Les vainqueurs du Grand Prix d'Australie depuis 1985

Palmarès - Les vainqueurs du Grand Prix d'Australie depuis 1985
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Matt Somerfield