Comment Tilke dessine-t-il un circuit ? (2/4)

Aujourd’hui, ToileF1 poursuit sa série consacrée à Hermann Tilke, l’architecte des circuits de Formule 1

Aujourd’hui, ToileF1 poursuit sa série consacrée à Hermann Tilke, l’architecte des circuits de Formule 1. A cinquante-huit ans, cet éternel passionné de sport automobile est à l’origine de plusieurs dizaines de rénovations et constructions de pistes, dont beaucoup ont été ou sont encore le théâtre de Grands Prix.

Après que le commanditaire d’un futur circuit ait choisi un terrain, Hermann Tilke et ses équipes entrent en scène. "A partir de ce moment, nous effectuons des relevés, nous étudions la forme du terrain. Il peut être long et étroit, ou carré, ou autre. Le futur tracé est déjà conditionné par la forme du terrain", nous apprend l’Allemand.

Les parcelles allouées à la construction d’un circuit étant souvent celles que les promoteurs immobiliers rejettent, elles comportent parfois des obstacles naturels avec lesquels il faut composer. "Il peut aussi y avoir des parties inutilisables sur ce terrain. Un bloc rocheux, un étang ou autre… La possibilité existe toujours de faire sauter le bloc, d’assécher l’étang… Mais ça coûte beaucoup d’argent et votre budget n’est pas extensible. En fait, vous ne travaillez jamais depuis une page blanche", détaille Tilke, qui a donc fort parfois fort à faire pour transformer un simple terrain vague en complexe pouvant accueillir des dizaines de milliers de personnes.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités