Compte rendu des d?lib?rations des commissaires

Huit heures après la fin des qualifications, les commissaires ont décidé de sanctionner l'écurie McLaren-Mercedes et son pilote Fernando Alonso

Huit heures après la fin des qualifications, les commissaires ont décidé de sanctionner l'écurie McLaren-Mercedes et son pilote Fernando Alonso.

Voici un résumé de ce qu'il s'est dit durant cette phase de délibération.

Présentation des faits

Au début de la troisième phase des qualifications, il était convenu au sein de l'écurie Vodafone McLaren Mercedes que Fernando Alonso devait quitter l'allée des stands avant Lewis Hamilton pour avoir la possibilité de brûler du carburant en vue de boucler un tour supplémentaire.

Dans les faits, la voiture pilotée par Lewis Hamilton est arrivée à la sortie des stands avant celle de Fernando Alonso et quand la pit-lane a ouvert, il est sorti devant Alonso. L'équipe a demandé par radio à Hamilton de laisser passer Alonso pour qu'il puisse essayer d'effectuer son tour en plus. La Ferrari pilotée par Kimi Räikkönen étant à proximité, Hamilton a refusé de laisser passer Alonso et ce en dépit des demandes répétées de l'équipe.

Déroulement des ravitaillements

14:56:44  --> L'équipe indique à Hamilton de rentrer durant ce tour.
32 secondes plus tard, l'information suivante lui est transmise : "Ralentis un peu le rythme, laisse filer quelques secondes avant la fin du tour car Fernando ravitaille juste avant toi."

14:57:34  --> Alonso est prévenu : "Nous allons t'immobiliser 20 secondes."

14:57:46   --> Alonso arrive aux stands, ses pneumatiques sont changés et les crics sont retirés six secondes après. De 14:57:52 à 14:58:12 la voiture reste sur son emplacement puis la lollilop est levée, indiquant au pilote qu'il est libre de partir.

Entre temps, la voiture d'Hamilton est arrivée et s'est arrêtée derrière celle d'Alonso. Au lieu de quitter son stand pour que son équipier Hamilton puisse ravitailler, Alonso reste à sa place pendant 10 nouvelles secondes. Puis il quitte l'allée des stands à temps pour atteindre la ligne de chronométrage avant la fin de la qualification, complétant un tour rapide durant lequel il établit le meilleur temps, s'assurant ainsi la pole position.

En raison du délai provoqué par Alonso, Hamilton n'a pas été en mesure de terminer son ravitaillement à temps pour pouvoir effectuer un nouveau tour chronométré.

Raisons données pour expliquer la durée de l'arrêt

Alonso a été interrogé sur les raisons de ses dix secondes d'immobilisation avant de repartir des stands alors que le signal lui avait été donné. Le pilote espagnol a expliqué qu'il se renseignait auprès de ses ingénieurs afin d'être sûr qu'un train de pneus adéquat avait été monté sur sa voiture.

Il lui a alors été demandé pourquoi il n'avait pas réalisé cette démarche durant les vingt premières secondes d'arrêt, quand toutes les interventions étaient terminées. Alonso a répondu qu'il était impossible de communiquer à ce moment là en raison du compte à rebours qu'il lui était transmis.

Verdict des commissaires

Les explications fournies par Alonso et par l'équipe n'ont pas été retenues. Les commissaires constatent qu'il a inutilement gêné un autre pilote, en l'occurrence Hamilton, et par conséquent il sera sanctionné par une perte de 5 places sur la grille.

Ils considèrent que les actions de l'équipe durant les dernières minutes des qualifications sont préjudiciables à l'intérêt de la compétition et à l'intérêt du sport automobile en général. En guise de pénalité, les points obtenus durant le Grand Prix de Hongrie ne seront pas comptabilisés dans le Championnat des constructeurs de F1 2007.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités