Confiance chez Force India pour renforcer la suspension

L'écurie Force India se montre confiante quant à la résolution de ses ennuis techniques avec sa suspension, afin de reprendre la piste samedi matin et d’éviter une défaillance similaire à celle de vendredi. 

Lors des EL1 sur le Hungaroring, Sergio Pérez a été victime d’un accident peu commun et spectaculaire, partant en tonneau suite à un bris mécanique en passant sur un vibreur. A la suite de l’incident, l’équipe indienne a décidé de ne faire rouler aucune de ses monoplaces lors des EL2, le temps de mener une analyse poussée. 

Photos - Vendredi à Budapest

Le triangle de suspension défaillant est issu d’un design utilisé depuis la saison dernière, et même si son kilométrage était élevé, comme de nombreuses pièces utilisées le vendredi sur les monoplaces, il était encore éloigné des limites imposées par mesure de sécurité. L’équipe va modifier les pièces dont elle dispose directement sur le circuit, après que son staff en charge du design soit revenu de l’usine avec une solution convenable. 

"Il semble qu’un triangle bas était tordu", a expliqué Otmar Szafnauer à Motorsport.com. "Si c’est le cas, nous devons le renforcer. Nous allons l’envelopper avec du carbone pour le rendre plus rigide ; nous en avons les moyens sur site, et nous ferons pareil à l’usine et nous le testerons ; ce devrait être OK pour demain [samedi]."

Davantage de prudence sur les vibreurs

Le directeur général de Force India a également reconnu que ses pilotes devraient certainement se montrer plus précautionneux lors de leurs passages sur les vibreurs. 

"Nous ne sommes pas à 100% certains, mais nous pensons que les vibreurs jouent un rôle. Nous devrions être en mesure d’aller sur les vibreurs, mais nous serons juste un peu plus prudents quant au temps que nous passons dessus."

Désormais, après un vendredi amputé de roulage, Force India doit rattraper le temps perdu pour la suite du week-end. 

"Ce n’est pas l’idéal", concède Szafnauer. "Nous avons du travail à faire demain et qui était prévu pour les EL2. Cela nous met sur la défensive. La bonne nouvelle est que Sergio disait que la voiture était bonne, donc j’espère que nous allons régler ça et faire quelques longs relais."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Circuit Hungaroring
Pilotes Nico Hülkenberg , Sergio Pérez
Équipes Force India
Type d'article Actualités