Corée du Sud : Tout sera logiquement terminé dans dix jours

Tandis que les inquiétudes planent toujours au-dessus de la tenue du premier Grand Prix de Corée du Sud, les promoteurs du circuit continuent d'affirmer que tout sera prêt à temps

Tandis que les inquiétudes planent toujours au-dessus de la tenue du premier Grand Prix de Corée du Sud, les promoteurs du circuit continuent d'affirmer que tout sera prêt à temps.

Interrogé par l'agence de presse américaine Associated Press, Jason Cho, responsable de la gestion du circuit de Yeongam, a affiché son optimisme.

Lorsqu'il lui a été demandé s'il se sentait stressé à l'approche de l'inspection de la FIA, il a répondu en souriant : "Il suffit de regarder mon visage."

Pourtant, les doutes qui entourent l'évènement qui doit avoir lieu le 24 octobre prochain paraissent fondés, surtout au vu des images que le monde a découvert lors de la démonstration de Karun Chandhok il y a une dizaine de jours.

Mais une nouvelle fois, les Coréens se montrent totalement sereins, Jason Cho affirmant : "Tout sera prêt, nous n'avons pas le choix. Si nous ne terminons pas, nous n'aurons pas l'évènement, donc tout sera fait dans dix jours."

Tout en invoquant le mauvais temps pour expliquer les retards dans les travaux de construction, le directeur marketing du circuit, Peter Baek, a lui aussi fait part de sa confiance.

"Les Européns ont un calendrier fixe qu'ils veulent respecter le plus possible, mais les Coréens finissent toujours par faire les choses," a-t-il déclaré.

La FIA doit inspecter les installations le 28 septembre pour donner ou non son feu vert quant à la tenue du Grand Prix.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Karun Chandhok
Type d'article Actualités