L'Australie resserre ses mesures sur les voyageurs venus d'Italie

Le gouvernement fédéral d'Australie a resserré les restrictions pour les passagers en provenance d'Italie mais n'a pas procédé à une interdiction totale, alors que les jours d'ici le GP de Melbourne s'égrainent lentement et que l'épidémie de coronavirus continue.

L'Australie resserre ses mesures sur les voyageurs venus d'Italie

Le Premier ministre Scott Morrison a annoncé ce jeudi que la Corée du Sud avait été ajoutée à la liste des pays depuis lesquels les voyages étaient interdits, en compagnie de la Chine et de l'Iran. Ces interdictions, qui courent jusqu'au 14 mars minimum, ne permettent pas à des passagers d'entrer en Australie moins de 14 jours après avoir quitté l'un de ces trois États.

Morrison a également confirmé que les passagers arrivant d'Italie feront face à des exigences plus strictes concernant leur entrée sur le territoire, avec notamment des interrogatoires et des contrôles de température à leur arrivée. Cependant, l'Italie échappe à une interdiction totale, ce qui pourrait s'avérer crucial pour permettre au Grand Prix d'Australie de se dérouler. 

Lire aussi :

Il semble désormais que le plus grand obstacle à l'organisation de l'épreuve soit une possible interdiction des grands rassemblements de personnes pour limiter le risque de transmission du coronavirus. Aucun événement majeur n'a été annulé en Australie pour le moment, même si le ministre des sports de l'État de Victoria n'exclut pas que certaines disciplines soient organisées à huis-clos.

Le PDG de l'Australian Grand Prix Corporation (AGPC), Andrew Westacott, a répété ce jeudi que le Grand Prix allait se dérouler comme prévu et qu'il s'attendait à ce que les écuries commencent à arriver dans les jours qui viennent. "Tout est prêt pour la semaine prochaine", a-t-il déclaré pour 3AW Radio Melbourne. "Il y a 50 personnes de la Formule 1 qui sont à l'Albert Park depuis quelques jours désormais."

"Le fret arrive d'Avalon entre demain et samedi/dimanche. Tout le monde au niveau de la F1, y compris ces équipes [italiennes], arrivera entre [aujourd'hui] et mardi la semaine prochaine. Le Premier ministre a annoncé dans sa conférence de presse à 13h les procédures et mesures de contrôle renforcées par rapport [aux voyageurs venant d'] Italie. Et je crois qu'il a donné l'argument qu'il y avait quelques chose comme cinq fois plus de personnes qui venaient de Corée du Sud que d'Italie."

"Je suppose que les chefs des services de santé, au niveau national, et les avis des agents de santé de l'État et ensuite du comité de sécurité nationale... ils ne tiennent pas compte des événements [organisés] et d'autres choses. Ils prennent en compte ce qui est, en fin de compte, le mieux pour la nation, en s'appuyant sur tous les aspects. L'issue est une très bonne chose."

Avec Andrew van Leeuwen et Adam Cooper 

partages
commentaires
Vidéo - Un tour embarqué du nouveau Zandvoort avec Verstappen

Article précédent

Vidéo - Un tour embarqué du nouveau Zandvoort avec Verstappen

Article suivant

Stroll : La F1 sera "la base" de la nouvelle stratégie d'Aston Martin

Stroll : La F1 sera "la base" de la nouvelle stratégie d'Aston Martin
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021