Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
17 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
38 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
101 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
122 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
227 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Coronavirus : le GP de Chine au menu du Groupe Stratégique

partages
commentaires
Coronavirus : le GP de Chine au menu du Groupe Stratégique
Par :
4 févr. 2020 à 07:00

Les écuries de Formule 1 vont discuter mercredi de la situation entourant le Grand Prix de Chine, alors que l'épreuve est menacée par l'épidémie de coronavirus.

L'épidémie de coronavirus a été qualifiée "d’urgence de santé publique de portée internationale" par l'Organisation mondiale de la santé et a déjà entraîné le report ou l'annulation de plusieurs événements sportifs. Le dernier en date n'est autre que l'E-Prix de Sanya, qui devait avoir lieu le 21 mars mais a été décalé à une date ultérieure.

La FIA a fait savoir la semaine dernière qu'elle suivait de près la situation et qu'elle était prête à prendre "toutes les mesures nécessaires". Mercredi, la problématique du Grand Prix de Chine sera à l'ordre du jour de la réunion du Groupe Stratégique F1, alors que la course doit avoir lieu le 19 avril. Lors d'une rencontre avec la presse qui avait lieu à Londres hier, le directeur de Red Bull Racing, Christian Horner, a placé toute sa confiance en la fédération internationale.

Lire aussi :

"Pour le moment, nous ne pourrions envoyer personne [en Chine] car ils ne pourraient pas y aller", explique-t-il. "La FIA est le législateur, Liberty [Media] est le promoteur. Ils sont responsables de la santé et du bien-être non seulement des pilotes, mais de tout le personnel et de tous les médias qui voyagent. Et je suis certain qu'ils feront preuve de la précaution nécessaire avant de prendre le moindre engagement, que ce soit reporter ou annuler le Grand Prix. Nous devons avoir confiance en leur jugement et en leur connaissance [de la situation]. Mais nous gardons évidemment un œil sur la situation, qui sera à l'ordre du jour de la réunion stratégique de mercredi, où nous aurons la prochaine mise au point."

Depuis quelques jours, plusieurs rumeurs circulent quant aux alternatives possibles, notamment celle d'une inversion au calendrier entre les Grands Prix de Chine et de Russie, ce dernier étant programmé le 27 septembre. Cependant, les promoteurs de l'épreuve russe ont fait savoir qu'ils n'étaient pas intéressés par cette perspective. "La date du Grand Prix de Russie 2020 a été fixée en octobre dernier et n'a pas changé", a fait savoir un porte-parole.

Propos recueillis par Jonathan Noble  

Vidéo sur le même sujet

Article suivant
Barrichello engagé dans deux championnats en 2020

Article précédent

Barrichello engagé dans deux championnats en 2020

Article suivant

Aitken nommé réserviste chez Williams

Aitken nommé réserviste chez Williams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags christian horner
Auteur Basile Davoine