Cosworth juge "improbable" un retour en F1 comme motoriste indépendant

Cosworth a admis qu'il était "improbable" de revenir en Formule 1 en tant que motoriste indépendant car il faudrait un appui financier externe pour se lancer à nouveau à l'occasion de la nouvelle réglementation moteur.

Cosworth juge "improbable" un retour en F1 comme motoriste indépendant

La compagnie britannique est impliquée dans les discussions visant à façonner le prochain règlement moteur qui devrait être rédigé d'ici la fin de l'année, et souhaiterait éventuellement pouvoir s'engager en F1. Mais il faudrait un investissement, soit de la part d'un constructeur, soit de la part d'un sponsor, pour rendre un retour de Cosworth viable financièrement.

"Avant tout, nous aimerions être présents", a déclaré le directeur général de Cosworth, Bruce Wood, lors d'une interview pendant le salon Autosport International. "Il a été largement rapporté que nous étions impliqués de façon importante dans les discussions en cours."

"De ce que nous voyons depuis le début, il est improbable de voir un Cosworth totalement indépendant [en partant du principe que] 'si on le construit, ils viendront'. C'est improbable parce que je pense qu'économiquement c'est difficile à faire fonctionner."

"Nous espérons vraiment pouvoir nous associer avec un petit FEO [fabricant d'équipement d'origine, ndlr] qui souhaite faire ce que, avec un peu de chance, une nouvelle réglementation permettra tout en ayant une petite implication financière pour arriver en F1."

Cosworth est une des entreprises, avec notamment Aston Martin, qui évaluent la possibilité de développer un moteur en vue des nouvelles règles. Il est espéré qu'en abaissant le coût de la conception et de la production des unités de puissance, il sera plus facile et moins cher pour les compagnies de s'impliquer en F1, avec le possible abandon du système de récupération de l'énergie de la chaleur, domaine dans lequel des économies peuvent être faites.

"Le niveau de technologie actuel en F1 est assez prohibitif, ce n'est pas un secret, même pour Cosworth, avec notre bagage, parce qu'il y a beaucoup d'éléments qui sont absolument à la pointe. La récupération d'énergie de la chaleur nécessiterait des dizaines de millions d'investissement."

"Les règles, telles qu'elles sont proposées [dans le projet 2021], faciliteraient certainement sur le plan technique le retour de Cosworth et abaisseraient la barrière des coûts à l'entrée au point où il y aurait beaucoup plus de FEO, ou pas nécessairement des constructeurs de voitures mais d'autres sponsors, qui verraient la Formule 1 comme une chose dans laquelle ils pourraient s'engager avec leur genre de budget."

partages
commentaires
La F1 promet une expérience TV totalement inédite en 2018

Article précédent

La F1 promet une expérience TV totalement inédite en 2018

Article suivant

Webber estime que le programme junior Red Bull s'est "adouci"

Webber estime que le programme junior Red Bull s'est "adouci"
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021