Cosworth ne répondra pas à l'appel d'offres pour le moteur standard

partages
commentaires
Cosworth ne répondra pas à l'appel d'offres pour le moteur standard
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Traduit par: René Fagnan
21 nov. 2015 à 08:15

Kevin Kalkhoven, copropriétaire de Cosworth Engineering, a déclaré que son entreprise n’allait pas répondre à l’appel d’offres lancé par la FIA pour la fourniture d’un moteur standard de Formule 1 à faible coût.

Le moteur Ford-Cosworth approche les 16.000 trs/minute
Cosworth Truck
Cosworth truck dans le paddock
Williams FW33 Cosworth

Kalkhoven, riche homme d’affaires américain, explique que les coûts associés à un tel projet sont trop élevés.

L’obstacle majeur est que Cosworth, prestigieuse firme britannique, ne dispose pas de moteur V6 duquel elle pourrait tirer un propulseur de F1, ce qui l’obligerait à démarrer d’une feuille blanche. Au contraire, d’autres firmes peuvent s’appuyer sur un tel moteur existant, comme AER avec son V6 d’endurance de type LMP1, et Ilmor avec son moteur de série IndyCar.

Nous avons bien réfléchi à tout cela, et nous avons évalué qui seraient nos clients potentiels”, Kalkhoven déclare à Motorsport.com. “La réponse à cette question est Red Bull Racing, puisque cette écurie n’a pas de contrat à long terme avec un motoriste. Nous avons ensuite estimé les coûts de conception d’un tel moteur en partant d’une feuille blanche, puisque c’est ce que nous devrions faire”.

Des investissements trop élevés

Kalkhoven explique tout cela coûterait trop cher. “Financièrement, ça ne tient pas la route. Il faudrait investir quelque 28,5 millions d’euros pour concevoir, fabriquer et tester ce moteur. Ce à quoi il faut ajouter les coûts de l'assistance technique à la piste.

“À moins de déjà disposer d’un moteur, il est trop tard pour produire un tel propulseur. Nous pourrions le faire, mais nous sommes beaucoup trop occupés en ce moment. Parier autant d’argent sans être certain du retour sur investissement ne représente pas une bonne décision d’affaires. Nous avons donc poliment décliné l’offre de perdre de l’argent! ”, déclare Kalkhoven, qui ajoute: “Je ne parviens pas à comprendre comment elle [la FIA] arrivera à équilibrer la performance de deux moteurs aussi différents”.

Article suivant
Ilmor et AER répondent à l’appel lancé par la FIA

Article précédent

Ilmor et AER répondent à l’appel lancé par la FIA

Article suivant

Grosjean - La dernière avec Lotus à Abu Dhabi

Grosjean - La dernière avec Lotus à Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper