Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL3 dans
01 Heures
:
13 Minutes
:
02 Secondes
04 sept.
EL1 dans
20 jours
11 sept.
Prochain événement dans
26 jours
25 sept.
EL1 dans
40 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
54 jours
23 oct.
Prochain événement dans
68 jours
31 oct.
Prochain événement dans
76 jours

Le COTA sous la menace d'une lourde perte financière

partages
commentaires
Le COTA sous la menace d'une lourde perte financière
Par :
21 févr. 2019 à 08:55

Terre d'accueil de la F1 et du MotoGP aux États-Unis, le Circuit des Amériques est confronté au refus de l'État du Texas de verser la subvention annuelle mise en place depuis 2012.

Le business model du circuit repose sur une participation annuelle d'un fonds dédié aux événements majeurs (Major Events Trust Fund), qui historiquement a toujours pris en charge les droits d'organisation payés à la F1. Cet argent a toujours été versé quelques mois après chaque édition du Grand Prix, car il doit provenir des recettes fiscales générées par l'afflux de spectateurs.

Depuis la première édition du Grand Prix en 2012, le COTA a toujours reçu plus de 17 millions d'euros chaque année et en attendait plus de 22 après la course de l'an passé. Mais l'État a rejeté la demande formelle du COTA pour 2018, affirmant qu'il n'avait pas soumis de plan de prévention contre le trafic d'êtres humains avant la date butoir du 19 septembre, soit un mois avant le GP. Cette exigence était liée à une répression plus forte de la prostitution par les autorités texanes.

Lire aussi :

"Dans ce cas précis, la loi est claire et si un plan de prévention contre le trafic d'êtres humains n'a pas été présenté 30 jours avant un événement, le remboursement du Major Events Fund ne peut pas avoir lieu", a fait savoir le gouverneur du Texas, Greg Abbott. "L'État du Texas et le COTA entretiennent un partenariat productif, qui a un impact économique phénoménal sur la ville d'Austin et sur tout l'État, et nous travaillons déjà avec le COTA pour le Grand Prix de l'année prochaine."

Du côté du Circuit des Amériques, on répond qu'un plan de prévention avait déjà été mis en place pour l'épreuve de MotoGP en début d'année 2018, et que celui-ci était "resté en place pour la totalité de la saison 2018". Rappelant que le remboursement pour l'édition 2017 n'avait été effectué que sous 10 mois, le vice-président du COTA Rick Abbott espère encore une issue favorable au dossier.

Si le circuit ne perçoit pas cette rentrée d'argent importante, cela pourrait constituer une menace considérable pour l'avenir du Grand Prix des États-Unis à Austin. Cette mauvaise nouvelle intervient au lendemain de celle qui affecte le Grand Prix du Mexique, qui ne sera plus financé par l'État et dont le contrat arrivera à son terme après l'édition 2019.

Le départ

Les nouveautés aérodynamiques du début d'année

Article précédent

Les nouveautés aérodynamiques du début d'année

Article suivant

Un dernier test "très important" pour Honda avec ses deux pilotes

Un dernier test "très important" pour Honda avec ses deux pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , MotoGP
Événement GP des États-Unis
Auteur Basile Davoine