Coulthard et Massa campent tous deux sur leur position

L'accrochage entre les monoplaces de Felipe Massa et de David Coulthard, survenu lors du dernier Grand Prix d'Australie, fait décidément couler beaucoup d'encre

L'accrochage entre les monoplaces de Felipe Massa et de David Coulthard, survenu lors du dernier Grand Prix d'Australie, fait décidément couler beaucoup d'encre.

En effet, alors que l'écossais s'attendait à des excuses de la part du pauliste, ce dernier n'a aucunement l'intention de reconnaître ses erreurs.

Pour Coulthard, la situation est simple : "Je ne suis pas en course pour le championnat du monde, alors il peut tenter la même manoeuvre lors des 17 prochains Grands Prix, il trouvera toujours porte close !"

"Il semble évident que nous avons tous deux les yeux rivés vers l'avant. Selon moi, il avait une vision parfaitement claire de la distance qu'il lui restait pour manoeuvrer."

L'écossais poursuit : "J'ai n'ai pas pris une autre ligne, mais bel et bien la trajectoire normale. Je m'attendais plutôt à ce qu'il passe au virage n°3, le Ferrari ayant une vitesse de pointe bien meilleure. Je ne peux pas rendre ma voiture invisible, lui à le titre comme objectif, moi non. Je suppose qu'il saura se montrer plus sage la prochaine fois, et attendre le virage suivant."

De son côté, Felipe Massa ne voit pas du tout les choses de la même manière, et avoue même avoir été "un peu surpris". Il poursuit : "J'ai essayé de dépasser, j'étais à l'intérieur, il a fermé la porte et il y a eu contact."

"Tout le monde sait que deux monoplaces ne peuvent pas se trouver au même endroit dans un virage, et dans la plupart des cas, c'est celui qui se trouve à l'extérieur qui a le plus de chances de partir au large".

Felipe est catégorique : "Je ne me suis pas excusé pour la simple et bonne raison que je n'ai rien fait de mal. Quand je fais quelque chose de mal, je m'en excuse. Mais là ce n'était pas le cas," continue le brésilien.

"J'estime que ma manoeuvre n'avait rien d'anormal, et pour tout vous avouer, je ne m'attendais pas à ce que David me ferme totalement la porte. Selon moi, il ne m'a pas vu, mais ce n'est que mon avis. D'ailleurs, lorsque vous faîtes quelque chose de répréhensible, la FIA est là pour sanctionner. Ici, aucune enquête n'a été menée, c'était un simple incident de course."

Rappelons que l'accrochage a été fatal pour l'écossais, sa monoplace étant très sérieusement endommagée. La Ferrari avait quand à elle pu continuer la course, avant d'abandonner quelques tours plus tard, sur casse moteur.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités