Coulthard - L'échelle d'accès à la F1 connaît un "problème fondamental"

David Coulthard croit que l’accès à la Formule 1 à travers les catégories junior en monoplace a un "problème fondamental" et entraîne la perte de potentielles stars du futur.

L’augmentation des budgets dans les catégories qui fournissent la F1 a forcé un nombre croissant de jeunes pilotes à abandonner leurs ambitions en Grand Prix pour se tourner vers des alternatives telles que les voitures de sport ou le DTM.

Même ceux qui ont eu une opportunité de prouver leur talent ont éprouvé des difficultés pour intégrer le plus haut niveau, à l’image du dominateur Champion de GP2 Stoffel Vandoorne qui va passer une nouvelle année au poste de pilote de F1 réserviste – et probablement s'engager en Super Formula japonaise la saison prochaine.

Coulthard a déclaré que cette tendance est un problème majeur pour la F1, dont il pense qu’elle pourrait se retrouver progressivement privée des meilleurs jeunes talents dans les années à venir.

"Il semble y avoir un problème fondamental avec l’accès à la F1," a-t-il expliqué pour Motorsport.com. "Nous perdons la plupart des champions des formules inférieures."

"Par le passé, les champions de F3000 ou même de F3 arrivaient en F1, mais maintenant ils n’y arrivent plus. Evidemment, il y a moins de voitures sur la grille en F1 actuellement donc il y a moins d’opportunités et quelqu’un doit le payer à la fin."

"Ça rend les choses difficiles pour la plupart des jeunes pilotes et je n’ai jamais vu une telle profondeur en F3 dans toute ma vie," a-t-il ajouté en référence au peloton de 33 pilotes en F3 Européenne cette année.

Un pilote possède toujours une chance de faire ses débuts en Grand Prix l’année prochaine, il s’agit du Champion DTM Pascal Wehrlein, qui reste en compétition pour un baquet chez Manor, qui a conclu un partenariat moteur avec Mercedes-Benz. 

David Coulthard, qui a couru en DTM de 2010 à 2012, a mis en exergue cette catégorie comme celle qui offrait toujours une voie vers la F1 pour les jeunes talents.

"Le DTM semble être une formule où les pilotes arrivent après la F1 ou passent du DTM à la Formule 1," constate-t-il. "Vous vous attendez à ce que la monoplace soit le chemin le plus évident, mais ça n'a pas à être comme cela."

Propos recueillis par Stefan Ziegler

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités