Coulthard : "Webber doit changer son approche en 2012"

David Coulthard, ancien équipier de Mark Webber chez Red Bull Racing, conseille au pilote australien de changer d’approche pour 2012 dans sa façon de travailler afin de retrouver son niveau de 2010

David Coulthard, ancien équipier de Mark Webber chez Red Bull Racing, conseille au pilote australien de changer d’approche pour 2012 dans sa façon de travailler afin de retrouver son niveau de 2010.

Coulthard estime que Webber souffre sur le plan psychologique de la comparaison avec Sebastian Vettel, qui ne commet aucune erreur cette année. Il assimile la situation de l’Australien à celle de Felipe Massa ou encore de Lewis Hamilton, ou leurs équipiers respectifs sont clairement plus performants qu’eux cette année.

"Mark était sur le point de remporter le championnat du monde l'an dernier. Depuis, Sebastian fait les choses parfaitement, ce qui peut altérer la performance de Mark. C’est un peu comme avec Hamilton ou Massa, si vous avez un équipier aussi fort, cela devient plus difficile psychologiquement," a concédé Coulthard.

"Le cerveau contrôle le corps, et non l’inverse. Est-ce sa façon de travailler avec les ingénieurs ou est-ce autre chose ? Ce n’est pas la condition physique qui joue, car ils sont tous deux très en forme. Pour Mark, il serait logique d’essayer une nouvelle approche l’an prochain."

Webber admet qu’il va devoir travailler dur pour revenir au niveau qui était le sien en 2010 et il sait pertinemment qu’il est à l’origine de tous ses problèmes. L’un de ses principaux soucis en 2011 est la gestion de ses départs, où il a, la plupart du temps, perdu de nombreuses positions à l'issue du premier tour.

"J’ai besoin de travailler dur pour revenir en forme l’année prochaine. Dans la première partie de la saison, j’ai eu des difficultés pendant les arrêts aux stands. Je n’en ai plus maintenant. Mais je n’arrive toujours pas à trouver un bon rythme en course," a ajouté Webber.

"C’est comme un puzzle. La prochaine étape sera d'occuper une bonne position dès le début de la course. Si j'y parviens, alors je serai de retour aux affaires. J’ai peut-être un peu de mal à faire fonctionner les pneumatiques. Mais c’est surtout que j’ai toujours trop à faire dans la dernière partie de la course. Aujourd’hui, tout se décide au départ, surtout si vous êtes dans la course pour les quatre premières places."

"Évidemment, vous pouvez vous rattraper en course comme Jenson [Button] a pu le faire, et comme je l’ai déjà fait. Mais en général, les trois premiers font les mêmes choses en course, calquant leur stratégie les uns sur les autres. Lorsque votre rival entre au stand, vous y rentrez aussi. Si au contraire vous le laissez derrière et que vous avez besoin de rattraper votre retard, alors les pneus se dégradent rapidement. Je suis content de certaines choses, mais je n’ai jamais atteint le niveau que j’avais l’année dernière, surtout parce que je ne sais pas me positionner au bon endroit dans les premiers tours, mais aussi parce que je ne parviens pas à être suffisamment rapide lors des qualifications."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , David Coulthard , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Sebastian Vettel
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités